11 mai 2015

Jouons Placé


Dites, les copains ! Vous rigolez dans les rézosocios avec Jean-Vincent Placé. Mais peut-on croire qu'il joue sur le fait d'être un ministre inaudible pendant deux ans si Pépère décide de l'y nommer. Moins de deux ans, d'ailleurs. Le prochain créneau est après les régionales. Car pour se placer, faut un créneau. Pardon. 

Pendant ce temps, on a lesécolosofficielsquinereprésententrien qui espèrent faire une majorité à eux tous seuls. Comme si elle avait un petit pois dans la tête qui s'É Cosse. 

La position Placé me paraît plus gagnante. 

Cela étant, je vous rejoins. Il faut être opportuniste et mégalo pour vouloir un poste. 

Mais quelle est la meilleure solution pour faire gagner la gauche ? La diviser ?

2 commentaires:

  1. Une chance qu'il ne soit pas appelé Jean-Vincent Garé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jeux de mots seraient plus difficiles.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.