28 mai 2015

La France, incubateur ?


Non, Eric Woerth, je ne sais plus ce que j'ai écrit sur l'affaire Woerth Bettencourt car je en fous beaucoup plus que mon problème actuel (les serveurs du bistro sont débordés et n'arrivent pas à me servir), mais je ne reconnaîtrai pas être allé trop loin. 

Et si je suis allé trop loin, ce n'est pas en jet privé. 

Outre le fait que les autres prévenus sont condamnés à de lourdes peines et qu'il n'y a pas de fumée sans feu, les soupçons sont arrivés en même temps pour plusieurs affaires alors que vous étiez trésorier de l'UMP et ministre du budget. Il fallait que justice se fasse. 

Et je note en toute objectivité que la justice s'est saisie du dossier quand la droite était au pouvoir et que votre "blanchiment) arrive quand c'est la gauche. 

Le laxisme de Taubira, sans doute. Alors, avant que l'on reconnaisse quoi que ce soit, ressortez toutes les saloperies sorties par la droite contre la gauche... Et présentez des excuses. 

Pas facile la politique : il faut taper sur l'adversaire. 

Passons à la suite : le financement des campagnes de 2007 et 2012, par exemple. 



2 commentaires:

  1. Taubira, laxiste. Taubira, laxiste. Taubira, laxiste; Taubira, laxiste. Taubira, laxiste. Taubira, laxiste. Taubira, laxiste .

    RépondreSupprimer
  2. Eric Woerth relaxé ça m'en bouche un coin mais ça ne veut pas dire que ce n'est pas un pourri.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.