14 mai 2015

L'UMP va interdire l'Islam en France

C'est, du moins, ce que revendique Robert Chardon, maire de Venelles heureuse commune des Bouches-du-Rhône. 

Notons bien que mon billet n'est pas nécessairement une critique, je veux bien interdire l'islam en France, de même que toute religion. Je ne suis pas sectaire.

Néanmoins, j'ai une question. Que le culte de l'islam soit interdit le 18 octobre en France, je veux bien. Mais on aimerait bien savoir à quelle heure. L'opposition manque de rigueur.

14 commentaires:

  1. De toute façon, si c'est pour le voir réapparaître le 19, c'est pas la peine…

    RépondreSupprimer
  2. Bizarre, même si les élus de droite sont des habitués du dérapage. Compte piraté ?

    RépondreSupprimer
  3. C'est un dimanche, si c'est à l'heure de l'apéro c'est mort.

    RépondreSupprimer
  4. A part que c'est la journée mondiale de la ménopause, je ne vois rien de spécial à fêter un 18 octobre mais quelle relation avec l'islam, je chercher encore

    RépondreSupprimer
  5. Koltchak9112014 mai, 2015 19:01

    Les vibrants démentis et les vives condamnations indignées ne vont pas tarder à suivre, peut-être même que le gazier va être viré de son parti. S'il y avait des burnés à l'UMP ça se saurait.

    RépondreSupprimer
  6. N'oubliez pas, quand même que au moins un tiers des militaires sont issus de l'immigration extra-européenne, dont les 2/3 sont musulmans... Donc cela tournera inévitablement à la guerre civile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un fichier ethnique ?

      Supprimer
  7. Un descendant de la pucelle de Lorraine ?
    Il explique qu'il a eu cette vision pendant un long séjour à l'hopital et cherche a rencontrer Sarko pour lui expliquer ses flashs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un séjour à l'hôpital psychiatrique ?

      Supprimer
    2. Non, l'article parlait d'une "longue maladie"

      Supprimer
  8. Je ne pense pas que le 18 octobre soit choisi au hasard .
    N'oublions pas que le 18 octobre 1685 c'est la Révocation de l'Édit de Nantes par Louis XIV qui n' admettait pas deux religions dans un même Etat .
    Je ne sais pas s'il veut aller jusque là mais je lui rappelle que la fuite de beaucoup de protestants priva le pays d'un grands nombres d'entrepreneurs et de financiers pour le plus grand profit des pays d'accueil .
    vincent

    RépondreSupprimer
  9. Arrêtons de déconner. Le type est malade et a été "hospitalisé d'office".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa mutuelle est chez MEDERIC, le frangin de Paul Bismuth va le cajoler

      Supprimer
  10. je propose qu’après avoir couler les bateaux des émigrants comme le suggère Estrosi on brule sur la place publique tous les autres ? reste a redéfinir les critères en fonction des votes que cela pourrait rapporter ^^

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.