06 juin 2015

Histoire juive [de gauche ?]


Je pose cette photo ici. Après tout, elle me donne raison. La fin des socialistes ne viendra pas de la politique économique (tiens lisez les interviews du Ché et de Rocard dans la presse du jour), mais du fait qu'ils oublient la laïcité. C'est rigolo de tomber dans Facebook (publication de Nicolas Simiot, que je ne connais pas) sur une histoire de juifs alors qu'ils ne me semblent pas à l'origine de nos problèmes contemporains. 

35 commentaires:

  1. C'est parce que vous n'avez pas lu " Le protocole des Sages de Sion".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Compte tenu de certaines réactions qu'on me signale sur Twitter, où je n'ai pas de compte, et qui semble parfaitement imperméable au second degré, je précise donc pour certains esprits un peu épais que c'en était (du second degré)..

      Supprimer
  2. Billet abscons de parfait fainéant. Il faut sans doute aller fouiller le Facebook du gars en question pour savoir ce qu'est cette histoire de juifs ? de juifs de gauche ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La tenue de ce blog est parfaitement à l'image de la politique du gouvernement de la France : on vous allèche avec un truc et, derrière… rien.

      Supprimer
    2. Exactement. Et puis, juif de gauche, c'est banal. Surtout si le gars est dans les médias. Journaliste homosexuel juif de gauche, ce serait à peine mieux. Sauf si le gars habite dans un quartier où l'on n'aime ni les juifs ni les homosexuels, et qu'il vend ses reportages à Envoyé Spécial. Pfiou, en vl'a de l'original, tu parles.

      Bon, alors, elle vient cette histoire d'agriculteur homosexuel juif de gauche ?

      Supprimer
    3. Merci, Suzanne, d'aborder-enfin- les vrais problèmes.

      Supprimer
    4. Koltchak9112006 juin, 2015 23:25

      En revanche, chère Suzanne, je puis vous présenter un juif on ne peut plus orthodoxe qui est royaliste légitimiste. Comme quoi. Ceci dit, juif de gauche tend à devenir moins banal. Le FN commence à engranger pas mal de voix juives, surtout chez les 18/25 ans et les jeunes couples.

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. Les jeunes juifs qui prennent le FN pour un bouclier sont un peu comme les agneaux qui croiraient au nouveau parti des loups végétariens, non ?

      Supprimer
    7. Koltchak9112006 juin, 2015 23:39

      Certes, mais il est difficile d'oublier l'affaire Ilan Halimi, de ne pas voir les flics et militaires qui gardent les écoles juives et les synagogues, d'oublier les insultes de la racaille musulmanes, quand ce ne sont pas les coups. Comme le seul parti qui ose parler cash de ces problèmes il est donc naturel qu'une partie des juifs se tourne vers ceux qui n'ont pas peur de poser les bonnes questions. Et comme en face on affecte de croire que les musulmans sont Français et pas que de papiers... Comme si un cheval né dans une étable pouvait être une vache.

      Supprimer
  3. Depuis quand je suis trollé en même temps par Suzanne, Didier et Elie ?

    RépondreSupprimer
  4. Meilleure histoire Juive : Quelle est la différence entre un juif et un autre Arabe ? => Quatre heures !

    RépondreSupprimer
  5. D'un autre côté, si tout le monde est là ce billet aura 1200 visites ce qui est un peu sa raison d'être.

    RépondreSupprimer
  6. "Depuis quand je suis trollé en même temps par Suzanne, Didier et Elie ?"

    Eh, oh, faites pas votre Rosaëlle, hein. Trollé par les moisis.

    (Rosaëlle, tu nous manques, que deviens-tu ? )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêtez bordel ! Elle va revenir par votre faute.

      Supprimer
  7. Il est vrai que la laïcité n'a jamais vraiment existé sous la Ve république...

    De Gaulle, Valéry Giscard d'Estaing, Pompidou, Chirac et leurs ministres respectifs étaient liés au clergé catholique et le montraient de façon ostentatoire,
    Sous Mitterrand il y a eu des ministres comme Joxe très impliqués dans le clergé protestant, Sarkozy, Hollande et leurs ministres ont été, ou sont, en majorité étroitement liés (et éternellement pour le premier d'entre eux), à la religion juive, participant à des manifestations tel le dîner du CRIF d façon extrêmement médiatisée....

    La laïcité serait que les femmes et hommes de gouvernement ne portent pas à la connaissance des citoyens la confession religieuse à laquelle ils adhèrent éventuellement, leur permettant ainsi de gérer la politique de façon neutre et apaisée, offrant à chacun un socle où tous peuvent se reconnaître, mais aucun de nos gouvernants n'en a été capable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon ! Si l'islamophonbie et de la faute de Mitterrand !

      Supprimer
    2. « des ministres comme Joxe très impliqués dans le clergé protestant »

      J'aimerais bien que vous m'expliquiez comment on s'y prend pour "s'impliquer dans le clergé protestant". Comme ça, pour voir…

      D'autre part, en dehors de sa foi personnelle, je ne vois pas pas en quoi de Gaulle montrait ses liens avec le clergé catholique de façon "ostentatoire". À la réflexion, Giscard ni Pompidou non plus.

      Bref, vous venez de faire le commentaire le plus con de la journée : vous avez gagné une bière, offerte par Nicolas, brasseur au Kremlin depuis 1712.

      Supprimer
    3. Mais arrêtez de répondre aux connards qui commentent chez moi ! Comment voulez vous que je les envoie chier ensuite ?

      Supprimer
    4. Vous pouvez d'autant moins le faire que, par ma faute, vous lui devez une bière.

      Supprimer
    5. Qu'il passe maintenant à la Comete. Après je vais oublier.

      Supprimer
    6. Koltchak9112006 juin, 2015 23:36

      Pompidou était traditionaliste et fréquentait régulièrement Saint-Nicolas du Chardonnet sans ostentation certes, mais sans jamais se cacher non plus.

      Supprimer
    7. Chers amis... peut-être quelques vapeurs d'alcool auront quelque peu altéré votre discernement :

      - à Didier Goux : S'impliquer dans le clergé protestant = participer activement aux activités du dit clergé. Ce n'est peut-être pas une tournure littéraire, mais c'est du français.

      Pour le fond : ce n'est pas condamnable en soi, mais le problème est que lorsque c'est fait médiatiquement, cela nuit à la neutralité que devrait avoir le gouvernement.
      Concernant De Gaulle, Giscard ou Pompidou, avez-vous oublié les messes retransmises à la télévision auxquelles participaient ces hommes ? Moi pas.
      Que vous jugiez mon commentaire "con" vous regarde, mais ce n'est pas forcément la réalité. C'est peut-être la façon dont vous l'avez perçue qui est conne.

      A Nicolas Jégou, je serais venu avec plaisir bénéficier du lot attribué par Mr Goux, mais j'habite en Asie, ça fait un peu loin. Par ailleurs pourquoi évoquez-vous l'islamophobie qui serait due à Mitterrand... je ne vois pas le rapport avec ce que j'ai écrit. Je n'ai parlé ni d'islamophobie, ni de Mitterrand.

      A Koltchak : C'est ce type de situation que j'ai souhaité illustrer, sans jugement de valeur, mais en notant juste que l'on ne peut pas avoir une attitude parfaitement neutre vis à vis des religions et participer soi-même, publiquement, à l'une ou l'autre d'entre elles.


      Supprimer
    8. Giscard avait assisté à une (ou peut-être davantage ?) messe(s) retransmise(s) à la télévision, mais fait voter l'autorisation de l' IVG : c'est une bonne illustration de la neutralité politique vis-à-vis de la religion.

      Supprimer
    9. Koltchak9112007 juin, 2015 12:54

      Alain, assister à la messe célébrée pour les funérailles d'un chef d'Etat, lorsqu'on est soi-même président ou ministre, ne rompt en rien le principe de laïcité. C'est juste une marque de déférence pour le défunt, sa famille, son peuple. Relisez donc la loi de 1905, elle diffère totalement des interprétations abusives que l'on en fait aujourd'hui. Quant à Pompidou, il ne s'est jamais rendu à Saint-Nicolas en tant que chef d'Etat mais en tant que particulier. D'ailleurs, la république et l'Eglise de France lui ont fait payer son engagement traditionaliste post-mortem. Il avait demandé, dans ses dernières volontés, que la messe de requiem soit célébrée selon le rit tridentin, il a eu droit à la triste et froide messe des conciliaires.

      Supprimer
    10. M. Bar a l'air super bien informé, mais je me permets de lui rappeler que l'on a vu Sarkozy, lors d'une audience papale au Vatican, participer à un "moment de prière", faire à plusieurs reprises le signe de croix et même réciter le "Notre Père". Pour un type "éternellement lié à la religion juive", ce comportement est tout de même très étrange...

      Quant à la fréquentation assidue par Pompidou de l'église Saint-Nicolas-du Chardonnet, je signale au passage qu'elle n'a été "réquisitionnée" par les traditionalistes de la Fraternité Saint-Pie-X qu'en 1977, et que Georges Pompidou était déjà mort depuis trois ans...

      Supprimer
    11. Koltchak9112007 juin, 2015 17:41

      Certes, mais il ne me semble pas avoir parlé de la FSSPX. Ce que vous dites est on ne peut plus exact, mais la paroisse Saint-Nicolas, comme d'autres en France et dans le monde, a toujours été en opposition aux imbéciles dispositions du concile Vatican II, le rit tridentin y a toujours été la règle. C'est d'ailleurs pourquoi Georges Pompidou qui était fort attaché à la tradition la fréquentait.

      Supprimer
    12. Je suis étonné par ce que vous dites : avant l'occupation de l'église par la FSSPX, le curé de cette paroisse était Pierre Bellégo, lequel n'a jamais été un chaud partisan du rite tridentin. Il me semble même me souvenir que son expulsion de l'église de Saint-Nicolas a été assez musclée et qu'il a même été blessé au cours des échauffourées. Cela dit je vous laisse volontiers l'éventuel dernier mot ; on ne va tout de même pas transformer le blog de Nicolas en bulletin paroissial...

      Supprimer
    13. Koltchak9112008 juin, 2015 00:06

      "on ne va tout de même pas transformer le blog de Nicolas en bulletin paroissial."

      Ça ne lui ferait pourtant pas de mal. :-)

      Supprimer
  8. Je ne sais plus de quoi parle ce billet.

    RépondreSupprimer
  9. je ne crois pas que la laïcité est plus en danger qu'avant....

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.