28 juillet 2015

Mobilisons nous pour Fdesouche !

Non ! Je deconne. Mais comme mon blog est dans la blogroll de Didier Goux, je vais avoir des millions de visiteurs avec le titre de mon billet. Un peu de sérieux. Le site en question, idole de la réacosphère, est "victime" d'une procédure judiciaire pour diffamation parce qu'ils ont mis un lien vers un article dans lequel un type se trouve diffamé. 

Or, Fdesouche se pensait très protégé, le site étant hébergé en Inde. 

Évidemment, la droite de la droite rue dans les brancards, la liberté d'expression et tout cela. Moi, je m'en fous (la justice fera sans boulot) à part sur trois aspects :
- un site français peut-il ne pas respecter la loi sous prétexte qu'il est "officiellement" à l'étranger (en se présentant comme franchouillard" ce qui est à mourir de rire) ?
- je n'aime pas Fdesouche et son contenu qui est ouvertement un truc qui sélectionne l'actualité qu'il diffuse (ce qu n'est pas mal, je fais pareil) en se présentant comme un site d'information (contrairement à moi). Outre le fait que sa "thématique" ne me plait pas. 
- il est présenté comme un blog or il n'en est pas un. Le taulier "ne produit pas le contenu". 

Et en plus il n'assume visiblement pas celui qu'il diffuse. 

Qu'en penses-tu ?

5 commentaires:

  1. J'en pense qu'on devrait même pas en parler...

    RépondreSupprimer
  2. Le coup de la domiciliation ne tiendra pas 5 minutes devant un juge vu qu'il est assez évident que l'activité principale est essentiellement tournée vers la France avec des membres français résidant en France. Info trouvée en 30 secondes sur Google :

    http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/56506/un-site-internet-situe-a-l-etranger-ne-permet-pas-de-contourner-la-loi-penale-francaise.shtml

    Bref, les fafs c'est vraiment des baltringues. Mais bon, diktatüre socialisssse toussa.

    RépondreSupprimer
  3. Et depuis quand vous tutoyez le monde, vous ? Vous vous prenez pour une digital mother ?

    RépondreSupprimer
  4. Petit distinguo, FdeSouche ne se présente pas comme un site d'information mais de réinformation, c'est à dire mettant le focus sur ce qui n'est pas traité, pour diverses raisons, dans les grands médias.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.