15 août 2015

Questions d'Etat

Même en lisant les billets de Pierre Parrillo pour rigoler, il m'arrive de m'interroger sur le français et les institutions. Ce matin, à son habitude, il raconte un tas de bêtises mais, peu importe. Dans son texte, si on peut appeler ça comme ça, il juge Claude Bartolone comme « l’un des personnages les plus puissant de l’Etat français ».

Le gars est président de l'Assemblée nationale. A ce titre, on peut dire qu'il est un des personnages les plus importants des institutions de notre République mais peut-on dire qu'il est un personnage de la République ou de l'Etat ?

Voila le genre de questions que vous ne vous posez pas assez souvent parce que vous jugez qu'elles n'ont strictement aucun intérêt ce en quoi vous n'avez pas nécessairement tort, je le conçois. Il n'empêche que le type a été élu député par les électeurs de sa circonscription puis « président des députés » par ses pairs. A ce titre, il monte sur un pupitre et anime les débats de nos législateurs favoris mais peut-il être qualifié de puissant ? A la limite, s'il est élu président de la région Ile-de-France, il aura une certaine puissance puisqu'il aura une fonction exécutive.

Par ailleurs, un élu est-il un personnage de l'Etat ? Je veux bien que l'on considère un fonctionnaire comme un personnage de l'Etat mais un élu ne faisant pas partie de l'exécutif. Peut-être est-il un personnage des institutions voire de la République, mais un personnage de l'Etat ?

Prenons un autre exemple. On aime à qualifier le président de la République de chef de l'Etat. C'est presque une erreur dans la mesure où cette notion de chef de l'Etat n'est pas définie par les institutions et autres textes. Pourquoi le chef de l'Etat ne serait-il pas le premier ministre alors que c'est lui qui est responsable de l'exécutif, de la politique menée par... l'Etat et tout ça.

En outre, la Constitution parle très peu de l'Etat (et uniquement soit pour définir des trucs précis comme des institutions comme le Conseil d'Etat, soit pour qualifier certains mots : le budget de l'Etat, le personnel de l'Etat,...). Qu'est-ce que l'Etat ?

Enfin, l'article premier de cette Constitution garantit « l'égalité des citoyens devant la loi ». Donc devant l'Etat ? Dans ce contexte d'égalité à un niveau politique, peut-on dire qu'un Français est plus puissant qu'un autre tant qu'il n'occupe pas une fonction exécutive ?

8 commentaires:

  1. Vous m'avez collé mal au crâne, là ! Je vais aller déboucher un flacon de riesling, tiens…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça qui va faire avancer le débat...

      Supprimer
  2. Tu ne vas pas apprendre la constitution française à PP, c'est lui qui l'a faite comme Valérie Lemercier faisait les gâteaux Délifrance https://www.youtube.com/watch?v=zUWn6e7dM3A

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas de "Chef d'Ètat" ou de chef de l'Ètat en France, le dernier était, au temps mauvais, le Maréchal Putain qui avait à mort condamné le Général De Gaulle !!! Nous avons un Président de la République !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas si facile. Tous les États ont un chef.

      Supprimer
  4. Io a qd même bcp. de pouvoirs : interropre un orateur en estimant qu'il abuse de son temps fe parole, décider de prolonger un débay ou non faire pfocédet au vote abant que cettains ne se soient exprimés, modifier l'ordte du jour, etc (pldin de fôtes posté de mon portable qui n'est même pas un IPhone)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous auriez dû prendre un iPhone, visiblement.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.