02 août 2015

Ricard

Moi : tiens ! Christian. Mets moi un Ricard. 
Odette : mets un Ricard. 
Christian : oui, ça va, j'ai compris.
Il me sert mais pas elle. On se regarde et nous éclatons de rire de concert. Christian avait compris qu'elle m'offrait un verre. 
Christian : ben quoi ?
Moi : heu... Odette a soif. 
Lui : merde, j'avais pas compris. Faites chier. 
Nouvelle crise de rire. 

On est con, au bistro. 

4 commentaires:

  1. Merde. Je me suis trompé de blog... Les leftblogs et News Republic n'ont pas conscience de la chance qu'ils ont de m'avoir pour alimenter leurs flux.

    RépondreSupprimer
  2. Ah! la chance qu'ils ont ces vacanciers, se taper des pastagas juste après le petit déjeuner... n'est-ce pas une vie de château ?

    RépondreSupprimer
  3. En fait tu voulais un Rocard, d'où l'erreur :p Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  4. Et y pas de femme voilée ou d'islamophile bien à la gauche de la gauche qui vienne commander une grenadine dans ton billet ? (Oh ?) ^___^

    Peut être que tes cons anonymes courageux ne viendront pas sur ce billet politiquement inoffensif :-))))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.