02 août 2015

Tragique accident



Je n'ai pas l'habitude de faire dans le fait divers dans ce blog, surtout l'été d'autant que c'est le genre de nouvelle qui glace le sang. 

Statiquement, il est peu probable que je n'ai pas été en classe avec une partie des parents. 

Piquer le Berlingot de sa mère, c'est mal. Et improbable. Cela étant, les conducteurs de Citroën du 56 m'ont toujours paru louches. 

Mon amitié à tous. Que je les connaisse ou pas. 

9 commentaires:

  1. Une simple question : s'ils étaient tous mineurs, qui conduisait ?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pensé à toi ce matin.

    Ceux sont des nouvelles glaçantes, où il n'y a pas d'envie de polémiquer. c'est affreux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tact que tu penses pas à mon Berlingot.

      Supprimer
  3. Ce genre de tragédie me renvoie à mes propres âneries... Il y a trente ans, il m'arrivait d'embarquer sept ou huit personnes dans ma LN. Nous étions insouciants: j'avais mon permis mais j'avais picolé plus qu'il ne fallait et quand j'y pense aujourd'hui, ça me fait froid dans le dos.

    RépondreSupprimer
  4. Ce genre de tragédie me renvoie à mes propres âneries lorsque j'avais 20 ans... Il m'arrivait de faire monter sept ou huit personnes dans ma LN: nous étions insouciants, j'avais certes mon permis mais il m'arrivait d'avoir trop bu, et quand j'y pense aujourd'hui, trente ans plus tard, ça fait froid dans le dos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que je me disais. En plus, je suis rentré chez ma mère hier soir et on en parlait. Elle me disait : mais vous ne faisiez pas ce genre de connerie, à leur âge... ?

      Ben si.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.