03 septembre 2015

Expliquons la communication du FN pendant l'apéro


En surfant, après le boulot, je suis tombé sur ce tweet de Marine Le Pen. Les twittos de gauche se révoltent naturellement et je partage volontiers leur envie de pisser. Pardon. De gerber.  D'autres se foutent de sa gueule et je me joindrais bien à l'allégresse. Mais... 

Les journaux anglais ont diffusé une photo d'un enfant migrant mort (boir mon récent billet). Les twittos français font monter un hashtag. On voit la différence. 

Désolé, les gars, mais faire monter un hashtag est réellement bobo. D'ailleurs Mme Le Pen se fout de vos gueules en diffusant le hashtag.  Le problème est que vous causez entre vous (et votre colère est légitime) mais pensez à l'impact auprès du peuple. 

Non ! Tu (oui toi, là) n'as jamais été migrant (pas plus que tu n'as été Charlie mais il s'agissait d'une marque de solidarité après un massacre dans un journal alors que cette fois il s'agit d'une espèce de geste politique. Notons que pendant ce temps l'Europe tente de s'organiser et notre joli président convoque les ministres pour que tout le monde de bouge le cul pour faire quelque chose mais vous chiez dessus en permanence). 

Moi j'ai été migrant. Je me rappelle ce soir de 1998 quand j'´ai été obligé de migrer de la Comète à l'Aéro parce qu'il n'y avait plus de CO2 pour la biere pression. Je plaisante ! Et pas uniquement parce qu'il y a toujours une bouteille de gaz en réserve à la Comète

Tu (oui toi, là) n'as jamais fait de pire migration que moi. Alors par rapport à celle des migrants en question eux... Pour exprimer ta haine tu (oui toi, là) tu as surtout migrer de Facebook à Twitter. 

Mais revenons à la dame que certains amis à moi auraient pu qualifiiez de truie dans un moment où le correcteur orthographique de l'iPhone remplaçait "habile communicante" par "truie" suite à un bug d'Apple heureusement corrigée depuis. 

Elle finit en lançant un autre hashtag "moi aussi je veux rester Francais en France."

Je dois reconnaître que moi aussi. 

D'ailleurs tu (oui toi, là) aussi. Tu n'as jamais voulu être Japonaise (il en faut aussi pour les gonzesses) au Canada. A ma connaissance seulement. 

Seulement l'électorat de Mme Le Pen comprend très bien le message qu'elle a voulu passer : "toi non plus tu n'as jamais voulu changer de culture et être envahi par des gens qui au fond t'obligeront à manger des hosties halal en te prenant tes femmes pour pondre des pouffes voilées". 

Je vous prie d'accepter mes excuses pour mon langage édulcoré mais c'est en gros le message qu'elle passe et que tu (oui toi, là) as bien compris au point que cela te fait vomir. Et moi aussi, rassure-toi, je ne vire pas réac mais l'émotion ne me voile pas la face. 

Son message est passé. Auprès d'une population qui a peur pour son avenir, celui de ses enfants,...

Et tu (oui toi, là) a probablement la même peur et es toujours probablement hanté par les mêmes craintes. D'ailleurs, tu vas basculer. Tu (oui toi, là) ne le sais pas. Tout comme les 10% de la population à avoir voté PCF en 1981 et FN aux européennes de 1984. 

Fais gaffe. 

Et réfléchis aux hashtags. 

Quand Mémère sera élue parce que tu auras oublié les préoccupations du peuple, les migrants seront fusillés sur place. Après migration, hein !

Mais oui, c'est à gerber et il nous faut accueillir les migrants mais putain de bordel de merde arrête de vouloir lutter avec un hashtag. 

8 commentaires:

  1. On peut vous retourner l'argument, il me semble que dans le fond si vous continuez de blogger c'est aussi un peu aussi pour lutter, donner votre avis, qu'il soit même un peu lu et/ou entendu. Alors oui, c'est dérisoire mais qu'importe, toute cette expression de dégout était bonne à prendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Sur les deux points.
      1. Je ne blogue pas pour manifester mon degouts ou d'autres conneries mais pour jouer au réseau social avec mes potes.
      2. Cette manifestation ne fait pas plaisir à voir. Elle montre que soit les twittos ont baissé les bras soit qu'ils y croient vraiment mais courent à leur perte.

      Mais rassurez-vous, il n'y a aucune prétention dans mon billet : je ne dis pas ce qu'il faut faire mais ce que je pense qu'il ne faut pas faire.

      Supprimer
  2. Pas très bien compris...Mais il est vrai que je n'y comprends rien non plus dans les "tweets" et autres choses du même genre...Je me rends compte que je suis un dinosaure, en regardant e temps en temps les blogs qui m'intéressent, dont les tiens, même s'ils m'énervent parfois...Ah si, je viens de faire un grand bond en avant, je viens de créer une page Facebook...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est simple (désolé de faire court mais mon ipad est tombé en panne et en refaisant ma réponse j'ai fait une erreur de manipulation et perdu le deuxième longue réponse que je t"avais faite).

      1 Contacte moi dans Facebook.

      2. Je résume : quand une andouille fait une action de communication pour lutter contre le FN, il oublie d'étudier les causes de la montée du FN.

      Supprimer
    2. "boir mon récent billet"

      Il y a un E à boire. (pff, il croit qu'on boit ses billets les yeux fermés, lui !)

      quand une andouille fait une action de communication pour lutter contre le FN, il oublie d'étudier les causes de la montée du FN.


      Le vote FN n'est pas un ascenseur qu'on fait monter ou descendre avec des petits boutons sur les réseaux sociaux internautiques. Le FN est un parti populiste qui se nourrit de tout ce qui ne va pas, des carences et malfaçons du gouvernement actuel et des discours et analyses idéologiques qui nient la réalité, en dépit de toute intelligence.
      C'est une grave erreur d'imaginer qu'il existe un brave peuple influençable et pourri par les théories d'extrême-droite du FN. Les vraies idées d'extrême-droite n'ont que peu à voir avec le FN. Quand je discute dans mon village avec ceux qui votaient à gauche et qui voteront FN aux régionales, ils me disent "ya ça, et ça, qui ne va pas" (et globalement, ils ont raison). Si on leur répond "et vous croyez qu'avec Marine LP ça ira mieux" ? ils disent "pas sûr, mais ça pourrait pas être pire, et on peut pas savoir tant qu'on n'a pas essayé."
      Je crois qu'au point où on en est, mieux vaut ne pas se demander si ce qu'on dit sur les blogs et autres réseaux sociaux pourrait faire faire monter le score du FN. Il vaut mieux dire ce qu'on pense, et essayer de faire monter le score de la gauche, si on peut encore dire ça sans rigoler.
      J'en arrive à me demander si un petit quinquennat Le Pen ne nous guérirait pas pendant de longues années du FN, tiens...

      Supprimer
    3. à condition de pouvoir en sortir sans révolution ou guerre
      l'histoire sur ce point est édifiante partout dans le monde

      Supprimer
  3. Le hashtag
    " JVRFEF "
    Tout comme la langue d' Esope, peut être la meilleure ou la pire des nourritures pour le peuple . En l'occurrence , instiller le pire de la part de LP M .
    Mais en quoi cet hashtag, répond à cette action d'urgence que nécessite la situation de migrants fuyant des pays en guerre ?... Doit on les laisser voguer ou vaquer ad vitam aéternam... ?
    Quant à lutter par hashtag une connerie en effet .
    vincent

    RépondreSupprimer
  4. (boir mon récent billet)

    Joli lapsus.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.