08 septembre 2015

Jack is back

Et tu sais quoi ? J’ai passé la soirée avec DSK hier. J’étais en face de lui, à table. Enfin, presque, j’ai préféré me mettre en face de ma copine Myriam. C’est elle qui m’a appelé, vendredi ! C’était l’après-midi, j’étais en réunion avec des collègues. Mon iPhone fait ce qu’il a de mieux à faire quand je l’ai dans la poche de mon pantalon. Il vibre. Je regarde le numéro. Je ne le connaissais pas. Cela tombait bien, je n’avais envie de parler avec personne. Je dis aux collègues : « excusez-moi, cela doit être la compagne de DSK ! ». Ils m’ont pris pour un taré, d’autant que quand je suis revenu, j’ai confirmé que c’était elle. Même que ça m’a fait bien plaisir de papoter avec elle et de la revoir.

Du coup, en partant du boulot, hier soir, j’ai présenté mes excuses pour partir de bonne heure : « désolé, il faut que j’y aille, j’ai rendez-vous avec Dominique Strauss-Kahn. » Figurez-vous que personne n’y croyait. Même pas moi ! 

Il faut que je vienne à l’essentiel pour ce billet de blog qui restera dans les annales (avec deux n, merci) : Dominique – on se tutoie, figurez-vous. Cette habitude qu’ont les militants socialistes est grotesque. Tout le monde se tutoie – va bien. Il a des cernes sous les yeux. En capote de fiacre, ses yeux, dirait ma grand-mère. Dans ma bloguerolle, là, à droite, tu trouveras les billets de deux ou trois copains qui en parlent. Tu sauras donc exactement ce qu’il a dit.

Il nous a dit pourquoi son premier tweet était « Jack is back ». Je n’ai rien compris à son explication ce qui prouve que ce tweet était à peu près parfait. Toute la sphère politicomédiatico machin s’en ému alors que cet excellent tweet ne voulait absolument rien dire. C’est fort. Dès fois, je fais des billets de blog et tout le monde s’en fout. DSK, il sort une connerie, et tout le monde s’y intéresse. Il est très fort.

A mon avis, son retour sur la scène politique française est pour bientôt. Je le sens bien préparer la présidentielle de 2027. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a insisté pour voir des blogueurs. On va préparer cela calmement. Pour 2022, c’est Jack Lang qui va y aller. Ben oui, personne n’a remarqué que « Jack is back » est sorti le 21 juin, le jour de la fête de la musique. Il faut absolument que je fasse tout, ici.

Je remercie tous les braves copains blogueurs qui ont passé le périphérique pour assister à la soirée. Je remercie Dominique pour sa présence et Myriam, surtout Myriam, pour avoir organisé cette fabuleuse soirée au cours de laquelle j’ai bu une bière.

Je remercie aussi toutes les andouilles qui se demandent ce qu'est venu faire Strauss-Kahn à Bicêtre. Lui aussi, d'ailleurs.

12 commentaires:

  1. C'était Strauss-Kahn ? Je ne l'avais ^pas reconnu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant, un vieux avec des cernes...

      Supprimer
    2. Mais non : celui-là, c'était moi.

      Supprimer
  2. Moi je remercie tout ceux qui se sont barrés sans payer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va faire courir une rumeur ! Myriam, je plaisante.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. c'était parfait ..... et je ne suis pas parti sans payer ...:-)

    RépondreSupprimer
  5. Et Vous n'avez même pas invité Euterpe... Petit joueur, va....

    RépondreSupprimer
  6. Ça devait en jeter la Porsche Carrera devant la Comète.

    RépondreSupprimer
  7. Merci à tous. Il me semble qu'il avait une Audi...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.