02 septembre 2015

Les sept erreurs de François Hollande

François Hollande aurait déclaré qu’il regrette avoir été si loin en début de mandat et qu’il aurait « gardé l’augmentation de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy pour boucler le budget qu’il nous avait laissé, j’aurais fait le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) pour les entreprises et j’aurais évité les hausses dans les budgets suivants. » C’est ce que déclare Françoise Fressoz, journaliste au Monde, dans un nouveau bouquin.

On dirait qu’il se force à dire des bêtises (comme s’il en avait besoin [je fais des parenthèses défensives anti-trolls – espérons que cela marche]) pour me forcer à prendre ma plume pour aligner les pixels à l’écran afin de le défendre. Comme si j’étais le dernier blogueur batave ! C’est beau. Je vais lui envoyer un courrier,

Cher Pépère,

Ce n’était pas une connerie. C’était une promesse électorale. Enfin si, c’était une connerie ! Tu aurais pu la laisser, cette augmentation, et la foutre sur le dos de Nicolas Sarkozy mais à part ça, la vraie connerie était de la réaugmenter ensuite. Quand on pense aux cafouillages divers qui ont suivi, comme le coup des pigeons, ta politique fiscale n’a eu aucune visibilité et les blogueurs qui te défendaient sont passés pour des ânes voire ont arrêté de bloguer. Moi j’ai continué car j’aime bien les ânes, je les cite souvent dans mon blog. Ma lassitude est plus récente.

Nous y reviendrons mais je vais préciser les autres conneries que tu as faites. La première était la réforme des retraites. On est de gauche, bordel, on partage ! Tu aurais pu faire des âneries qui auraient fâché les gauchistes comme torpiller le code du travail mais on ne touche pas à l’équation : on produit des richesses et on les partage. Pour les produire, il faut du travail et on le partage. Il ne sert à rien de travailler plus vieux tant qu’on a un taux élevé de chômage (sans compter le fait que comme perspective, pour les vieux jours).

A la limite, en contrepartie du CICE, tu aurais pu accorder une semaine de congés payés en plus.  La limitation des charges est nécessaire et c’est aussi ce qui a fait le succès des 35 heures dont on ne parle pas assez… En outre, l’avenir n’est pas à la taxation du travail dans notre économie mondialisée mais aussi avec la baisse de l’activité salariée inéluctable au profit d’autres trucs comme la sous-traitance, l’auto-entreprenariat et tout ça. Il faut nous préparer à cela.

Par contre, dès la première année, tu aurais dû faire ce qu’on appelle « le matraquage fiscal » dont on parle maintenant (d’autant que cela aurait été plus loin de 2017…) à savoir une forte augmentation de l’impôt sur le revenu, visible par tous, qui est un impôt de gauche, progressif, sur les revenus,… Et tu devrais te moquer des gens de gauche qui gueulent mais sont incapables de calculer ce que leur aurait coûté la « TVA sociale de Sarkozy » et ce qu’a coûté la tienne.

Tu pourras me dire que tu as fait cette réforme des retraites pour rassurer les marchés, l’Europe et tout ça. Mon cul, si je puis me permettre. Regardons le PIB par heure travaillée et le nombre d’heures travaillées par habitant du pays, mélangeons tout cela et on verra que ta réforme ne changera rien d’autant que ce qui est supposé avoir des effets à plus de dix ans me fait toujours rigoler compte tenu des évolutions de la conjoncture.

La deuxième connerie que tu as faite est la réforme des rythmes scolaires. Je m’en fous et m’en rend compte sur le tard. Une histoire de Merle, notamment.  Mais je ne vais pas m’étendre car je ne connais pas le sujet. Le système précédent, imposé par Sarkozy était mauvais, l’école ne fonctionnait plus et tu arrives à le faire pire ! Quand tu as viré ce brave Peillon, fallait virer ses projets…

La troisième connerie est d’avoir laissé filer des conneries dites progressistes. Je ne dis pas qu’elles ne sont pas justes. Mais c’est une erreur de communication. Allez ! J’accélère. La quatrième connerie est de n’avoir pas repris le thème de la laïcité à ton nom, à celui de la gauche.  Le sujet n’est pas facile, certes mais on en arrive à ce que relate mon confrère Sarkofrance : la mise en place d’un site pour lutter contre l’islamophobie (c’est un exemple et ne déformez pas phrase, j’ai dit que le problème était qu’on était obligés de lutter contre, pas qu’on le fasse).

La quatrième connerie est d’avoir mis une forte personnalité au poste de ministère du travail. J’y pensais l’autre jour et la nomination d’un nouveau ministre, à l’instant, me le rappelle. Le ministre du travail est devenu le ministre du chômage… Pour le premier ministre, c'est le contraire. Il aurait fallu nommer quelqu'un à forte personnalité plutôt que Jean-Marc Ayrault. Je n'ai rien contre lui, hein ! Mais il faut quelqu'un qui puisse incarner la politique de la France (ce qui était toujours le cas autant des septennats). Sans compter qu'avec la bande de guignols forts en gueule de son gouvernement...

La cinquième connerie est peut-être de ne pas avoir fait certaines réformes mais on ne peut pas tout réformer en même temps et un gros boulot a déjà été fait, sans doute supérieur à ce qui a été réalisé au cours des législatures précédentes.

C’est la sixième connerie qui m’intéresse ici : l’augmentation de la TVA, la tienne. C’était une connerie au niveau de la communication parce qu’on avait dit qu’on ne le ferait pas et que ce n’est pas un truc de gauche.

Néanmoins, il faut minimiser tout cela.

Tu as augmenté le taux supérieur de 0,4 points (Nicolas Sarkozy voulait l’augmenter de 1,6 soit trois fois plus). C’est le taux dit « normal ». Tu as augmenté le taux intermédiaire de 3 (de mémoire). Tu as baissé de 0,5 point le taux réduit. Ce n’est pas la mer à boire. Ni à manger d’ailleurs.

Pendant que j’y pense la septième connerie est l’augmentation des taxes sur la bière mais il me fallait 7 conneries, revenons à la sixième (mon côté faux cul car vous aurez noté qu'il y a deux quatrième connerie ce qui fait donc huit pour le prix de sept, remerciez moi).

Les gens de gauche qui gueulent contre cette augmentation doivent relativiser et ne pas oublier qu’il gueulait quand Nicolas Sarkozy baissait la TVA dans la restauration en disant que c’était un cadeau aux entrepreneurs et tout ça, en oubliant que c’est le consommateur qui paye. En outre, on oublie que c’est un impôt qui est aussi payé par les touristes étrangers et que les guignols français payent sur les produits importés. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain : la fiscalité est une histoire d’équilibre. Mais la TVA n’est pas visible par le consommateur sauf quand les magasins disent qu’ils sont obligés d’augmenter leurs prix à cause de l’Etat.

J’ai parlé.

Merci donc de me donner du travail et de redevenir le François Hollande que j'ai soutenu depuis 2011 voire 2010.

Tu peux accepter l’expression de ma considération distinguée et tout ça.

Nicolas

30 commentaires:

  1. Qu est ce qui distingue une erreur d'une faute ?

    La faute se caracterise par la connaissanxe de la loi, de l engagement que l on decide pour une raison ou une autre de ne pas respecter.

    En ce qui concerne, il y a 60 engagements, 60 promesses initiales.

    Cela fait 3 ans qu il a ete elu, qu en est il
    Des promesses brisees pourtant si faciles a respecter pour certaines quand on est simplement honnete à la multiplication des promesses 525 a ce jour.

    Cet homme francois hollande se sera revele aussi manipulateur qu imposteur non pas au grand dam de la droite a qui il ouvre desormais un boulevard mais a ses electeurs et aux plus demunis.
    Quand la gauche lache l ouvrier, le terroriste devient une comete qui pointe sur la Terre.
    http://www.luipresident.fr/toutes-promesses?field_verdict_value%5B%5D=trahi&items_per_page=30

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'en fout. Tu es hors sujet et mal venu sur ce blog car tu n'es pas capable de discuter cordialement. Vas chier.

      Supprimer
  2. il en a fait une autre
    laisser les paysans envahir les autoroutes (à 30 km/h) avant de les laisser entrer dans Paris
    quel encouragement pour les casseurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La gestion de la crise n'est pas une erreur, sauf exceptions (comme la crise des pigeons). C'est l'avoir laissé partir si on y est pour quelque chose. C'est comme l'Ecotaxe, tient ! Elle aurait du être abandonnée dès les premiers jours du mandat.

      Supprimer
  3. Espérons que le choix de cette nouvelle ministre du travail ne soit pas une huitième d'erreur .
    Déjà, comme il y a beaucoup de chômage, il aurait pu choisir quelqu'un qui n'avait pas de boulot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle sera remplacée dans son ancien poste.

      Supprimer
    2. Tiens, j'ai eu la même pensée que Suzanne.

      Supprimer
    3. Suzanne, une pensée ? Tu délires.

      Supprimer
    4. Mais oh !

      Vil sexiste gynophobe !

      (et pauvre ministre du travail. Le poste a quelque chose d'un peu Pompes Funèbres, en ce moment)

      Supprimer
  4. Très bon billet politique... Sur la forme, et sur le fond. D'ailleurs, sur le fond je suis d'accord avec toi, sur les 7 erreurs.

    J'aurais pu l'écrire ce billet... Mais j'aurais été plus sévère (et sans doute pas objectif non plus)

    (par contre, je crois qu'il y a deux quatrièmes conneries... Ce qui en ferait 8 de conneries...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit dans le billet que avais un problème de numérotation mais après la publication initiale.

      Et je ne crois pas que tu aurais pu l'écrire parce que cela m'étonnerait que tu sois d'accord avec le fait d'augmenter l'impôt sur le revenu.

      Mais merci. Et tu aurais pu l'écrire car tu sais etre mesuré...

      Supprimer
  5. Il vient de faire une nouvelle khomerie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé aussi. Ca ne doit pas être facile de porter un tel nom.

      Supprimer
  6. Suis-je le seul à avoir remarqué qu'il y avait deux quatrième connerie ?

    Je crois que vos commentateurs ne lisent pas vos billets.

    Les miens non plus, je suppose…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si! Mais si! Il y en a qui lisent Jégoun ET Goux! par contre je me demande si je n'aurais pas mis un "s" à "quatrième" vu qu'il y en a deux. Mais je ne suis pas sûr... avec l'histoire des quatre cents, mais quatre cent un ...

      Supprimer
    2. On s'en fout que tu nous lises. Pour le reste, Didier a mis en italiques le deux qui précède "quatrième connerie". Il avait évidemment pas à mettre de "s" bi qu'il me cite.

      Supprimer
    3. Je vais de ce pas signaler à ce merveilleux étendard qu'est Gauche de Combat que vous me défendez même quand je suis indéfendable (car, là, j'aurais dû mettre "quatrième connerie" entre guillemet). Donc, comme vous l'auriez forcément vu si vous aviez été vraiment de gauche, je vous dénonce haut et fort comme un gros enculé défendant les nauséabonds.

      Ça vous apprendra.

      Supprimer
    4. J'ai une idée. Je vais prendre son dernier billet et le défendre (je ne l'ai pas encore lu, je ne sais pas de quoi il parle) et en dire du bien ici, prenant sa défense.

      Laissez moi le temps de discuter avec le vieux Joel. Et de m'en rappeler parce que ce genre de connerie, hein...

      Supprimer
    5. Je vous laisse tout le temps ; d'autant plus que j'envisage très sérieusement d'aller me coucher…

      Supprimer
    6. Stop ! Cet imbécile n'a fait aucun billet ce soir. Je retire ma promesse.

      Supprimer
  7. Hollande doit être content de savoir qu'il y a un blogueur comme vous qui le soutient à fond...

    RépondreSupprimer
  8. Je me suis arrêté à l'augmentation de l'IR.
    On s'en fout quand on est proprio, que l'argent de poche sert à payer des bières.
    40% c'est suffisant.

    RépondreSupprimer
  9. J'en n'aurais même pas trouvé autant.
    Courageux de la part d'un blogueur pro-gouvernemental. Mais il faut être exigeant avec les siens. respect

    RépondreSupprimer
  10. Et pourquoi, j'avais loupé ce chef-d'oeuvre, moi ? Il date de début septembre, et je ne le vois qu'aujourd'hui : 15/09/2015.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.