04 octobre 2015

Alain Juppé : les 35 heures, c'est fini !

Il a dit ça dans le poste. Outre le fait que ce n'est pas la première fois qu'on entend cela, Monsieur Juppé est invité à expliquer aux gens qu'ils travailleront plus sans gagner plus ou aux entreprises qu'elles paieront plus cher leurs salariés. 

Il y a des équations difficiles à résoudre. 

Il expliquera aussi à ceux qui font de l'intérim ou accumulent les CDD parce qu'ils n'ont pas le choix qu'ils pourront se mettre leur source de revenus sur l'oreille pour en profiter plus tard. 

Les 35 heures, c'était : toi, patron, tu vas payer moins de cotisations et des gugusses travailleront moins. M. Juppé, qui, a priori, était une personne raisonnable à droite, explique qu'il faut faire le contraire. 

Je vais lui expliquer : tu me laisse mes RTT et je me démerde avec mon salaire. 

Et tu expliqueras aux chômeurs qu'ils ont aucune chance de travailler vu que ceux qui bossent devront travailler plus. 

7 commentaires:

  1. Et tu expliqueras aux chômeurs qu'ils ont aucune chance de travailler vu que ceux qui bossent devront travailler plus.

    Pour une fois je suis d'accord avec toi ma couille.
    Mais il y a peut-être, va savoir, parmi ces chômeurs, une multitude de gens inemployables. D'où la nécessité, du point de l'employeur bien sûr, des heures sup. Mais dans ce cas il faut les payer sur la base des 35 heures (moi je descendrais bien à 32) qui sont la norme dans un pays de grande productivité comme le nôtre. La compétitivité pour finir ne doit pas s'accompagner de régression sociale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur certaines questions, comme celle du travail, je peux l'être en effet.

      Supprimer
  2. Moi, ce que je ne comprends pas, à propos des 35 heures, c'est comment des types arrivent à travailler en une semaine ce que je peine à faire en un mois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a été mon cas pendant plus de 25 ans mais depuis deux ans je bosse comme un fou. Je suis même obligé de travailler le samedi matin pour pouvoir cuver au bureau le lundi.

      Supprimer
  3. Messieurs,
    La France se doit de gagner en compétitivité... Vos discours sont juste des discours de salariés, un jour vous ouvrirez votre boite et vous comprendrez que les patrons ne gagnent de l'argent pas que pour eux mais pour leur société

    RépondreSupprimer
  4. je pense qu'on est d'accord, mais qu'il faudra que tu le répètes longuement à Macron ;-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.