03 octobre 2015

Démagogie fiscale inversée


Je viens de tomber sur ce statut Facebook d'une brave dame qui se plaint d'une augmentation de ses impôts locaux de 45% (le détail est dans les commentaires). Je pourrais rebondir dessus pour taper sur la droite vu qu'elle a "piqué" la mairie à la gauche lors des dernières élections. Mais non. Je vais lui répondre. 

Dis donc, ma p'tite dame ! Tu sais combien coûte le ramassage des ordures et l'entretien du trottoir devant chez toi ? Tu sais ce que coûte le service de portage des repas pour les personnes âgées dont tu c'vas pribablelent bientôt bénéficier ? Tu sais ce que tu as coûté à la collectivité depuis ta naissance ? Et les policiers municipaux qui assurent ta sécurité ? Et les animations auxquelles tu participes ? Au fait ! Tu ne vivrais pas dans un logement social, par hasard ? 

Et ton enfant, tu sais ce qu'il coûte à la ville ? Une femme en fin de vie avec un enfant, ça veut dire quoi ? Tu ne te foutrais pas un peu de notre gueule pour faire pleurer tes copains Facebook ? 

Sache que tout le monde gueule en payant des impôts. C'est naturel. Sache néanmoins que j'en paye beaucoup plus que toi alors que je n'occasionne quasiment aucun frais à la mairie : rien pour les gamins, aucun équipement sportif,... Même du ramassage d'ordures j'en ai peu, ne mangeant que rarement chez moi et n'étant pas un foudre de guerre du ménage. 

Mais je paye. En gueulent certes mais je paye. Pour que les gamins de ma ville puissent avoir des activités, que les trottoirs soient éclairés, que les vieux aient une cantine pas chère, que les carrefours aient des feux tricolores pour permettre aux piétons de traverser,... La routine. On a une piscine, des écoles, des crèches,...

Vive les impôts ! 


23 commentaires:

  1. A moins que les éboueurs parisiens aient eu la chance de bénéficier d'une considérable augmentation, rien ne justifie que les impôts aient grimpé de plus de près de 50% depuis 2013.
    C'est du vol manifeste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une réflexion manifeste d'un trou du cul manifeste.

      Supprimer
  2. Finalement, le système égyptien n'est pas mauvais... Un type m'avait expliqué que, pour que le balayeur municipal balaye devant chez toi, il faut lui filer une pièce, sinon il passe directement à la porte suivante : des impôts à la carte, en somme...

    RépondreSupprimer
  3. Parce qu'il y a des éboueurs et des feux tricolores, il faut qu'elle ferme sa gueule quand les impôts augmentent de 45 % ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hein ? Je lui ai dit de fermer sa gueule ? Connard.

      Supprimer
    2. T'es complètement à côté de la plaque. Il n'y a rien dans l'évolution des services publics qui justifient une hausse de 45% des impôts.
      C'est comme si ton abonnement de téléphone augmentait de 45 % et qu'on te répondait, que tu devrais être content d'avoir le téléphone, connard !

      Supprimer
    3. Tubes fou. Ca n'a rien à voir c. Si mon Telephone augmente je change d'opérateur. Dans mon billet je ne pointe pas l'augmentation et je dis même en introduction que je pourrais le faire (relis le premier paragraphe).

      Supprimer
    4. Sauf que là on peut pas changer d'opérateur, on est donc parfaitement en droit de savoir d'ou vient une augmentation de 45% et le type qui nous la ramène sur le portage des poubelles et le ramassage des repas- à moins que ce soit l'inverse- se fout de notre gueule.
      Au même titre d'ailleurs que l'inversion de la courbe du chômage.
      Etre blagueur de gouvernement, ça c'est un job.

      Supprimer
    5. Par contre, troll de blog et trou du cul...

      Supprimer
  4. Sans rentrer dans un débat long, je crois que l'on sous estime aujourd'hui bien des sentiments d'injustice dans les impôts. Le sentiment (vrai ou pas) que l'effort est inéquitablement reparti.
    Je crois que c'est un sujet qui mérite discussion, ce sentiment d'injustice de l'impôt. Et le sentiment qu'une minorité contribue excessivement a l'effort et à la solidarité nationale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et non. Les gens aimeraient ne pas en payer. Il faut rappeler à quoi sert l'impôt.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas du tout ce qu'à dit FalconHill : visiblement il souhaite que le fardeau soit un peu mieux réparti. Pour ma part j'ajouterais "que l'on nous dise où va notre argent".
      J'ai quelques idées pas politiquement correctes là-dessus.

      Supprimer
    3. Certes

      Mais en rentrant dans ce débat long, une femme seule avec enfant fait partie des ménages qui reçoive beaucoup de services publics et en payent proportionellement peu.

      Le problème n'est pas que les gens ne veulent pas d'impôts, c'est qu'ils exigent des impôts élevés qui soient payés par "Lézotres"

      Supprimer
  5. "Il faut rappeler à quoi sert l'impôt."
    Ben oui et il faut parfois le dire avec force.

    RépondreSupprimer
  6. J'esp-re que mon commentaire passera dans la voiture-balai...

    RépondreSupprimer
  7. Je recommande la lecture de "Vive l'Impôt" de Lieêm-Hoang-Ngoc qui écrivait en 2007: "La fiscalité et ses injustices sont aujourd'hui dans l'ombre du débat politique. A l'heure où l'Etat social risque d'être sacrifié au profit d'une nouvelle société de rentiers, il devient urgent de réinventer l'impôt".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus drôle est qu'un député socialo (Hammadi ; je mets entre parenthèses car je ne suis pas dur de l'orthographe) vient de proposer d'imposer tout le monde sur le revenu (avec un forfait pour les plus pauvres), ce qui est la moindre des choses mais est qualifié d'extrême droite par les autres obédiences des socialistes.

      Supprimer
  8. Mais tu comprends ce qui est reproché à ton texte ? Personne ne chiale de payer des impôts en tant que tel, mais de payer plus d'impôt pour un service similaire.

    RépondreSupprimer
  9. Moi je dis mille fois bravo m'sieur @jegoun

    RépondreSupprimer
  10. Vu le montant (qui est dans l'ordre de 1000 euros minimum pour un petit appart dans ces villes), cette dame devait être en partie exonérée et la mairie a du changer un peu la donne et faire découvrir a ceux qui ne payait quasiment rien le coût de l'argent gratuit...il y a une vraie problématique d'équilibre budgétaire dans les villes du 93 avec un taux élevé d'HLM. Des ouvriers et employés prenant un crédit de 30 ans pour s'acheter un petit pavillon sont les seuls contributeurs en payant une vraie taxe d'habitation taxe foncière la cantine et centre aéré jusqu'à 5 fois plus cher que le minimum. Quoiqu'on en dise la très grande majorité des cités sont très bien desservis par les transports (et certainement pas moins que d'autres quartiers) il y a des parcs immenses à côté de la très grande majorité (sauf le blanc-mesnil mais il y a des petits parcs quand même), des stades collèges lycées sont largement présents (d'ailleurs plus que dans les quartiers pavillonnaires étant donne la densité de population les constructions se font plus a coté des cités).
    Alors oui comme des millions de banlieusards il faut prendre le rer pour Paris pour aller à l'université pour aller trouver du boulot...
    Et pourtant le discours ambiant c'est oulala on a jamais assez de choses gratuites et puis les Bourges du 16eme peuvent sortir en boîte à Paris le samedi soir...c'est trop injuste....
    Moi aussi je me suis tapée 4h de rer depuis mon hlm je travaillais pendant mes études (j'ai jamais rien compris au chômage des jeunes dans le 93, les petits boulots y a en a la pelle alors par contre faut accepter de se salir et on t'offrira pas un boulot de cadre quand t'a aucun diplôme) j'avais pas de fric pour sortir et bien maintenant que j'habite a la campagne je m'estime bien chanceuse parce que les gamins là-bas n'envisagent meme pas d'aller a la ville a 30km faire des études tellement la logistique est impossible, le cinéma la patinoire les bars les stades? Ça n'existe pas. Les petits boulots pour avoir un peu d'argent? Ça n'existe pas non plus.
    Et voilà une dame qui ne comprend pas que tous les services qu'elle utilise ne sont pas gratuit sans se rendre compte de la chance qu'elle a meme dans le 93...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.