18 octobre 2015

J'ai voté pour l'unité

Je viens de me décider, j'ai voté (oui) pour le referendum machin du PS. Je ne sais pas si c'est utile mais c'est le billet de Sarkofrance, d'hier, qui m'a décidé.

Dans le titre : "ce que Mélenchon a compris mais pas les autres", à propos de l'histoire d'Air France. Il se trouve que je pourrais titrer le contraire. Défendre des salariés qui apparaissent (à tort ou à raison, peu importe) comme des salariés privilégiés me parait être une grossière erreur quand on compte le nombre de votants qui ne sont pas des salariés privilégiés et qui regardent notre monde partir en couille.

On ne gagnera pas sans l'unité. Point. La question est : l'unité à quel prix ? Gérard Filoche a fait un site web "Macron démission" et il y dit : l'unité, oui, mais sans Macron.

Espèce d'andouille, ai-je envie de dire. L'unité ne peut se faire qu'avec tout le monde, si on ne trie pas, sinon, pour prendre en compte les exigences de chacun, on perd tout, l'unité tout seul. C'est presque drôle.

Hier, l'UDE a tenu son congrès fondateur. J'aurais du y être (mais j'avais des obligations familiales, ce qui est un piètre prétexte : la politique me gonfle).

Mélenchon lance un appel à la violence et Sarkofrance me répond qu'il ne comprend pas ma réaction. Si des on tolère la violence de salariés privilégiés, que vont penser les autres ?

Comment peut-on parler de salariés privilégiés ?

Et de violence sociale ? Quelle sera la violence sociale quand Air France mettre la clé sous la porte ? On va me parler de chantage patronal. La seule défense pour éviter de réfléchir.

L'unité. Point barre.

5 commentaires:

  1. J'ai voté itou.
    Pour ce qui est de Filoche et ou de Mélenchon, ils sont adeptes du "Qui m'aime me suit" sans regarder qu'il y a autant de monde derrière eux qu'à l'enterrement de Mozart ou seul son chien suivait le corbillard

    RépondreSupprimer
  2. j'en ai fait autant et grosso modo avec les mêmes arguments

    RépondreSupprimer
  3. Mais c'est quoi, ce référendum qui veut ordonner à des gens qui s'opposent à vous de se rallier à vous ? Parce que c'est le PS qui est le plus puissant : il ne s'agit évidemment pas pour vous de vous rallier aux idées de Mélenchon ou de Filoche !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas voté par manque de temps et par oubli mais je suis solidaire pour la forme.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.