01 novembre 2015

À consommer halal et avec modération

Je parle de la bêtise sans fin de Gauche de Combat, toute tournée vers la Mecque, visiblement. Il est tombé dans le piège que je ne lui tendais même pas, c'est vous dire ce qu'il y a entre ses oreilles. 

Dans un billet avec plein de mots bien écrits même si on ne sait pas s'il sait ce qu'ils veulent dire et qui font qu'il mériterait un zéro pointé à chaque dissertation. La règle de l'abruti est d'étaler une culture ce qui fait aisément comprendre qu'il est encore plus con que ses pieds sont plats. Toujours est il qu'il commence par accorder un 0 à mon billet pour son orthographe ce qui est désolant car ce billet méritait un 20 dans la catégorie des billets écrits en fin d'après avec un iPhone. 

Ensuite, il croit parler d'économie et de politique m'assimilant à un militant d'extrême droite ce qui est toujours très drôle. Dans son billet, vous pouvez le lire, il défend la liberté d'implantation des commerces alors qu'avec Koltchak, un pur royaliste, on défend le contrôle par les municipalités pour éviter que 18 coiffeurs s'installent dans une commune de 10000 habitants. 

Je pose la question : dans cet échange au sommet qui est libéral qui est démocrate ? Qui se livre à la plus totale confusion, ne comprenant rien à rien, foutant la pagaille dans l'esprit des électeurs ?

Alors je vais lui expliquer les deux messages de mon billet. 

Petit 1 : on ne peut pas l'ultra libéralisme décider de l'aménagement de nos centres villes. On ne peut pas laisser un 19 coiffeurs s'installer sous prétexte que la coiffure marche bien parce qu'ils vont finir par tous couler et on ne trouvera plus de kebab pour s'éponger les soirs de cuite. 

Petit 2 : Robert Ménard fait un buzz et comme à chaque fois des connards de la gauche de la gauche tombent dedans en jouant aux vierges effarouchées et oubliant tout bon sens. 

Dans son billet, ce connard parle de grand remplacement en m'accusant de lutter contre ce qui est une funeste ânerie. Il ne se rend même pas compte qu'en parlant de cette théorie, il ne fait qu'inciter les électeurs à se battre contre.

Mais il n'est pas de gauche : il défend la liberté d'implantation des commerces sans le moindre contrôle par les élus. Le tout pour défendre une religion qu'il croit attaquée. Ce type est d'extrême droite St nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire en faisant un billet pour me dénoncer. Un fasciste de la pire espèce. 

Je vais rajouter un petit 3. Dans la blogosphère, il y a des blogs chiants qu'on ne lit que pour savoir ce que les abrutis ont à dire et les autres. 

Amen. 

Billet certifié écrit en début d'apéro avec un iPhone et sans la moindre relecture. 

10 commentaires:

  1. "fini à la pisse de rat"
    Qu'on arrête de stigmatiser les rongeurs !

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr qu'il est, je ne dirais pas "fasciste" car le mot a, pour les gens un peu instruits, une signification historiquement précise, mais, disons : totalitariste. Il suffit de lire son blog pour s'en convaincre : ce tytpe ne cesse de réclamer l'interdiction de ci, la fermeture de ça, le bâillonnement de celui-ci, le renvoi de celui-là, etc. Cette répugnante petite vipère (au venin clairet, heureusement) ne hait rien tant que la liberté ; simplement parce que celle-ci, l'idée même de celle-ci, le renvoie implacablement à ses échecs (sociaux, professionnels (peut-être aussi conjugaux et paternels, je ne ne sais), etc. et à la médiocrité de son existence qu'il ne pourrait plus, alors, imputer à je ne sais quelles "forces extérieures", plutôt qu'à s'en reconnaître pleinement responsable.

    Les révolutionnaires sont presque toujours des aigris : la liberté et la réussite des autres, leur relatif bonheur leur sont autant d'insultes personnels, de crachats lancés à leur visage.

    RépondreSupprimer
  3. Ma belle soeur achète sa viande dans une boucherie halal pour plusieurs raisons :
    1. La viande est très bonne et très bien préparée - et elle s'y connait ! comme cordeau bleu, je te la recommande.
    2. Le boucher est un copain ! Il vote à gauche ! Arabe ou pas, qu'est-ce qu'on s'en fout, il est sympa et très bon boucher : pourquoi ne se servirait-on pas chez lui ?
    3. Quand on voit comment ça se passe dans les abattoirs non hallal, on se dit que les arabes ne font pas plus souffrir les bestiaux que nous !
    Si tous les gars du monde, décidaient d'être copains ? ... Dans la vie quotidienne, c'est souvent le cas, quand même, heureusement !

    RépondreSupprimer
  4. Mais z'en avez pas marre d'aligner les billets sur Gauche de Combat et Bembelly ?
    Ils n'ont que l'importance qu'ils se donnent à eux-mêmes. Ils ont des difficultés de lecture et de compréhension, un niveau culturel qui ... disons qui, que... enfin, non, ne disons rien, c'est mieux. Au bout d'un moment, c'est méchant de les chahuter. En plus, on vous en voudra parce que tout le monde se rend compte qu'il sont...comme ils sont, et on vous reprochera d'avoir exacerbé leurs complexes. Souvenez vous de cette chère blogueuse délatrice, antisémite, parano, menteuse. Ses perpétuelles agressions, quand elles déclenchaient des moqueries en réponse, ont eu pour effet d'exciter les réflexes paternalistes d'un bon nombre de blogueurs de gauche, qui réagissaient instinctivement sur le mode : si elle se fait charrier par les réacs, il faut la défendre.
    C'est dans la vraie vie que ces gens sont atrocement nuisibles quand ils sont derrière un bureau avec une petite responsabilité administrative, et qu'ils font payer cher leur minable pouvoir. Sur les blogs, on n'est que ce qu'on écrit, et ce qu'ils écrivent, les pauvres...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.