09 novembre 2015

Le mouvement commun



Je n'arrive plus à compter le nombre de propositions à gauche pour la reconstruire. En voilà une autre : le mouvement commun. J'approuve. Je n'ai pas été jusqu'à signé l'appel vu qu'aucun lanceur d'appel ne m'a payé une bière mais j'approuve. Il faut l'unité et tout ça. 

Toujours est-il que je me pose une question ou deux. Ces braves gens sont-ils d'accord pour se ranger derrière la proposition qui sera rendue majoritaire à l'issue des travaux ? Ces braves gens ont-ils une posion commune vis-à-vis de l'Europe et de toutes ces cochonneries qu'elle impose ? 

D'ailleurs, je veux bien signer l'appel sans bière et même à jeun mais faut-il sortir des institutions européennes pour faire de qu'on veut ? 

Ce qu'il y a de bien avec l'UDE, c'est qu'ils sont d'accord (et en plus avec ma position, la cerise sur le gâteau). Les autres propositions de refonte de la gauche me font assez rire. 

Ça me rappelle #unite2012. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.