08 novembre 2015

L'opportunisme illustré par Nicolas Hulot à NDDL

Nicolas Hulot n'est pas content et le dit dans Mediapart qui aime bien accueillir tout ce qui est opposé au gouvernement. Il pense que c'est maladroit d'annoncer la reprise des travaux pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes juste avant la « COP 21 ». Il fait une tribune. Je vais lui répondre.

« J’ai une exigence, celle de la vérité. Une liberté, celle de mes mots. Une volonté, celle de tout faire pour que la COP21 soit un succès. L’annonce de la reprise des travaux du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes à moins d’un mois du début de la conférence de Paris est pour le moins inopportune. » La vérité est qu'annoncer la reprise après la COP21 aurait été prendre tout le monde pour des cons. Parler de vérité est un scandale et sous-entend que les autres sont des menteurs.

«  Serait-ce lié à des considérations électorales ? » Je te remercie d'admettre enfin que cet aéroport est attendu par la population tant il est indispensable.

« NDDL n’est pas l’alpha et l’oméga de la réussite de la COP21, mais un geste de l’Etat sur ce dossier serait un superbe symbole. Un gage de l’exemplarité du pays qui, en choisissant d’accueillir la COP21, a pris une responsabilité historique. » Certes mais moi aussi je peux raconter n'importe quoi et dire que ce serait un superbe symbole de lancer la construction de cet aéroport beaucoup moins polluant que les autres à l'occasion de la COPmachin et un magnifique signe pour le monde entier de voir la suppression progressive d'un aéroport en centre ville de Nantes, nuisant à la santé physique et mentale de centaines de milliers d'habitants, détruisant l'écosystème du lac de Beaulieu, mettant en danger de mort tous les habitants qui voient les avion défiler au dessus de leur tête, en plein cœur d'une grande métropole.

« Pourquoi s’enfermer dans un choix déraisonnable ? » Oui. Bonne question. Pourquoi s'entêter dans des positions délirantes ? « N’ayons pas peur de le dire : les alternatives n’ont pas été suffisamment considérées par l’Etat et la transparence n’a jamais été la règle sur ce dossier. » C'est tout simplement faux, il y a eu des enquêtes, des études et tout ça. Dire le contraire est du mensonge, très amusant de la part d'un lascar qui commence sa bafouille en disant « ayons une exigence de vérité ».

Je vais néanmoins résumer : il n'y a pas 36000 alternatives. Petit 1 : NDDL. Petit 2 : Nantes Atlantique. Refaire cet aéroport coûterait aussi cher que faire l'autre (il faut détourner une ligne de train) et ne résoudrait pas des problèmes.

« Jamais il n’a été démontré que la construction de ce nouvel aéroport était la meilleure option. » Si, ça l'a été. Et tous ceux qui ont essayé de démontrer le contraire ont été couverts de ridicule.

« Mais, si les conditions d’une remise à plat du projet et de l’étude sérieuse de ses alternatives étaient réunies, menée par des experts indépendants, mobilisant la parole et l’expertise citoyenne, autour d’un comité de concertation accepté par toutes les parties, je n’aurais aucun mal à en accepter les conclusions. Les parties prenantes pourraient aussi s’y engager. » Il se répète un peu le gars, alors je vais insister : comment veux-tu (si je puis me permettre) que l'on trouve un comité de concertation accepté par toutes les parties alors qu'une des parties à une posture purement idéologique.

Je ne critique pas. Les écolos doivent évidemment lutter contre le transport aérien mais ils doivent le faire en bonne intelligence sans refuser systématiquement tous les arguments, coupant court à toute discussion. Le nouvel aéroport sera un des moins polluants au monde ; il ne provoquera pas un accroissement du trafic (du moins, ce n'est pas lui qui le provoquera), il permettra de récupérer des surfaces au cœur de Nantes pour des constructions, limitant ainsi l'étalement urbain, il sera l'occasion de la construction d'une ligne de TGV entre Rennes et Nantes, limitant ainsi l'usage de la voiture, il permettra de préserver des centaines de milliers de brave gens.

Jeter tous ces arguments au nom de la communication politique, parce que c'est bien de cela dont il s'agit est bel et bien du foutage de gueule, de l'opportunisme et tout ça.

Nicolas, tu n'es pas élu. Tu fermes ta gueule et continue à faire ton boulot : gagner de l'argent et de la notoriété en faisant le guignol en hélicoptère.

Au fait, Médiapart est le seul machin à avoir accepté ta bafouille ?

4 commentaires:

  1. C'est dans l'air du temps d'être contre tout
    NDDL, la Bretagne à 4, l'écotaxe, le tiers payant généralisé, les bus dits "Macron", l'augmentation du tabac, les migrants etc

    RépondreSupprimer
  2. Leur vision de l'écologie, c'est détourner tout le trafic sur Charles-de-Gaulle avec l'impact environnemental et les déplacements inutiles que ça implique.

    Et puis la COP21, c'est pas ce machin où tous les dirigeants de la planète sont invités à Paris, ils comptent les faire venir en train ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.