01 décembre 2015

Allez Pépère !

La cote de popularité de François Hollande a fait un bond de vingt points aujourd'hui. Réjouissons-non ! Surtout que cela pourrait ne pas durer éternellement et que ce moment d'allégresse est évidemment lié à son positionnement suite aux tragiques événements qui ont presque aussi durement touché notre patrie qu'une hausse du prix des céréales, surtout celles dont on fait la bière.

Et en plus j'ai un iPhone neuf, offert par Apple. Vive eux. Cette page de publicité est gratuite.

Néanmoins, j'ai fait un rêve ou j'ai eu une idée saugrenue. Nos concitoyens, du moins ceux qui répondent aux sondages, ne se seraient-ils pas rendu compte subitement que François Hollande est un bien meilleur président que Nicolas Sarkozy qui se serait agité sans pudeur. Mieux ! Ne comprendraient-ils pas subitement que personne d'autre, parmi les guignols qui aspirent à nous gouverner ne pourrait faire mieux ?

Bien sûr, un centriste penchera vers François Bayrou, un type de droite normal vers Alain Juppé. Même un type d'extrême droite pourrait préférer Marine Le Pen mais peut-être a-t-il pas essayé de la représenter dans un rôle de président, faisant un discours aux Invalides. Mais faisons le tri. Bayrou a eu de chances de gagner l'élection. Juppé ne gagnera la primaire que si Sarkozy finit en taule (ou si les militants UMP ont un éclair de lucidité, hypothèse que j'écarte immédiatement : il faut que mon blog reste crédible).

Hollande a une carte à jouer pour 2017. Pour les élections du week-end prochain, tout reste ouvert. La gauche peut emporter plus de régions que LR si elle ne joue pas au con. A ce sujet, d'ailleurs, je vais donner des baffes à Gérard Filoche. Cette grosse andouille, en pleine période électorale, insulte Manuel Valls (en diffusant des photos de policiers foutant la merde dans des manifestations en faisant croire qu'elles datent de dimanche dernier alors qu'elles traînent sur la toile depuis des années). Faudrait pas vieillir. Il a franchi un pas aujourd'hui : il doit être viré du PS.

Si j'avais un conseil à donner au PS, tout en sachant qu'il ne reste que quelques jours de campagne, je lui dirais, outre de virer Filoche pour donner un signal, de rappeler un truc aux électeurs : vous voulez nous virer, vous savez qui vous perdrez, pas qui vous récupérerez.

Et cela va être la carte de pépère pour 2017.

Cela étant, le blogueur déconfit qui a fait un rêve se rend compte qu'il a désigné un président par défaut. Personne ne ferait mieux qu'Hollande. Ou tous les autres feraient pire.

Tant pis.

Fonce Flamby !

9 commentaires:

  1. Les Français ont appris à se contenter de peu. La grande décarrade a commencé avec Giscard, puis il y a eu un très léger sursaut avec Mitterrand, puis direction les abysses avec Chirac, Sarkozy, Hollande. Ce sondage m'inquiète, il semble montrer que le fond n'est pas encore atteint, que le vide attire encore les Français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non. C'est un sursaut. Ils se rendent compte que Sarko est pire que tout.

      Notons, pour poursuivre notre conversation dans Facebook que je ne suis pas royaliste. Le président n'a pas à être un roi. Le gars doit faire le guignol le 11 novembre, présider le conseil des ministres... Et prendre le dessus en cas de crise.

      Hollande fait le job.

      Supprimer
    2. Hollande fait le job....
      qui ? Hollande? c'est qui ce mec
      le job? quel job?

      Supprimer
    3. Le fond avait été atteint avec Sarko, qui n'a jamais appréhendé sa fonction de président, le fond avait été atteint quand des Français idolatrent un politique telle une rockstar, qui ne sait que s'agiter et faire le buzz.
      Hollande est dans la fonction même si parfois c'est tiède en terme de réformes, contrairement à son prédécesseur "bouffon" qui a trop habitué les Français a une présidence people, il essaie au moins de faire le job.
      Donc effectivement si vous faites parti de ces Français qui réclament une présidence "people" je vous ai compris !

      Supprimer
  2. Il y en a un ( devinez qui...) qui a réussi à être encore plus ridicule que Filoche :

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/12/01/25002-20151201ARTFIG00389-regionales-jean-luc-melenchon-aurait-reve-d-affronter-marine-le-pen.php

    RépondreSupprimer
  3. cette affaire de popularité est assez ridicule mon ami.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juan,

      Non. Elle est simplement anecdotique. Réagis un peu. Hier tu disais dans un billet que les écoles avaient gagné les européennes de 2009. Reviens dans la vraie vie, par pitié.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.