23 décembre 2015

Déchéance et nationalité

Mme Taubira avait annoncé que la déchéance de nationalité ne figurerait pas dans les textes proposés au Parlement. François Hollande a décidé le contraire. Mme Taubira s'en fout comme de la première fois où elle a mouillé sa culotte en lisant un blog de gauche !

Ils sont amusants ces gauchistes dans les réseaux sociaux. Tiens ! Pas plus tard qu'après la sieste, je lisais Julien Dray qui gueulait dans Facebook. 

Je vais leur expliquer. Tout d'abord nous sommes de gauche. On se fout de la nation. On se fout donc de type qui sont déchu de la nationalité. Seul un nationaliste peut s'opposer à une déchéance de nationalité. Je suis parfaitement sérieux, là. 

Petit deux ou trois : cette mesure est totalement inefficace. On le sait tous. J'imagine le kamikaze qui refuserait de kamikaser sous prétexte qu'il pourrait perdre la nationalité. Ben oui. Faire passer une mesure inefficace n'est pas grave. Ce qui serait serait de ne pas faire passer une mesure efficace. 

Enfin, une large majorité de Français est, contrairement à moi, favorable à cette mesure. Il faut parfois faire de la politique. Et François Hollande vient de baiser la droite qui sera obligée de voter son texte en fermant sa gueule. 

Voir la gauche de la gauche ronchonner est toujours un plaisir surtout quand elle perd ses repères. Défendre la nationalité. Si on peut trouver un prétexte pour que les types aillent se faire péter la gueule ailleurs...

19 commentaires:

  1. " Tout d'abord nous sommes de gauche. On se fout de la nation. On se fout donc de type qui sont déchu de la nationalité. Seul un nationaliste peut s'opposer à une déchéance de nationalité."

    Pas très sérieux, là; sur un sujet pourtant sérieux :
    http://tinyurl.com/ph4f6ao

    RépondreSupprimer
  2. Le mec du califat s'en contre fout, déjà que sa nationalité califienne n'est pas reconnue

    RépondreSupprimer
  3. C'est justement parce qu'on se fout de la nationalité, que c'est très très décevant de voir un gouvernement de gauche traiter de la question de la nationalité. Il devrait s'occuper de mille autres sujets plus efficaces et plus symboliques, et laisser l'extrême droite et la droite jouer avec ces symboles nauséabonds.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fait pas que traiter de la nationalité, ils foutent dehors les gens qui font du mal au pays et qu'ils n'ont aucune raison valable de garder, la seule raison valable étant qu'on ne peut pas faire d'apatrides.

      Supprimer
  4. Une très bonne analyse, dont la conclusion (" Avec ce choix, c'est toute sa stratégie pour la prochaine présidentielle qui est dévoilée.") montre toutes les limites de Hollande ( sa réélection, c'est la seule chose qui l'intéresse) :

    http://tinyurl.com/ofkkupv

    RépondreSupprimer
  5. Tiens, Romain Blachier (vopir bloguerolle à droite) est du même avis que moi.

    Il reste à espérer qu'il ne se trouvera pas 2/3 des parlementaires, droite et gauche réunies, pour voter cette mesure; ce qui rappellera à François Hollande que la majorité des Français souhaiteraient qu'il cesse de ne se préoccuper que de sa réélection.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, j'adore tes pirouettes. La nationalité, c'est la République. On ne déchoit pas, on ne trie pas. On assume. La déchéance de nationalité évoque Pétain. Tu le sais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse la nation aux royalistes. Je fais effectivement une pirouette (mon côté sportif) mais VOS réactions sont à mourir de rire. Ça me rappelle quand la gauche défendait le mariage.

      La gauche est bien éloignée et c'est triste.

      Supprimer
    2. La nation aux royalistes ? Si je me rappelle mes cours d'histoire ('c'est vrai que c'est loin tout ça), le concept de nation a été imposé par les Jacobins, dans le sang parfois, avec le concept de le "République, Une et Indivisible")...Et quand au mariage, je suis d'accord avec toi...d'autant plus que je n'ai toujours pas compris pourquoi l'instauration du "mariage pour tous" devait être considérée comme une grande réalisation de ce septennat...Que l'on accorde à tous les citoyens les mêmes droits sans s'attarder sur leur couleur de peau ou leurs orientations sexuelles, ça m'a toujours paru évident...Mais ce qui me gêne dans cette réforme, c'est le mot "mariage"... Le mariage qui est une institution bourgeoise qui a été instituée dans l'ancien régime pour préserver les patrimoines et qui a été reprise par le Code Civil pour la même finalité...

      Supprimer
    3. Peut-être que si Hollande ne pensait pas qu'à sa réélection, il aurait plus de chances d'être réélu ?

      Supprimer
    4. Rude tâche, que celle de "blogueur de gouvernement"... Comme l'a écrit Albert Camus :"Il faut imaginer Jégou heureux ".

      Supprimer
    5. Je pense en effet que si une partie de son programme avait été mis en œuvre (même à minima), il passerait les doigts dans le nez...se rappeler Mitterrand, qui pourtant était un politicien plus pourri que "Pépère (enfin, il me semble...)

      Supprimer
    6. La déchéance de nationalité n'a rien à voir avec Pétain, n'en déplaise aux obsédés de Vichy : elle a été mise en place vers le milieu des années 30 (vous trouverez la date exacte)par Daladier, homme de gauche patenté.

      Supprimer
    7. Ben oui. Deux billets et vous ne devriez aller fêter Noël ailleurs que dans mes blogs.

      Supprimer
  7. Ce qui serait de gauche, ou en tout cas égalitaire, ce serait de supprimer la double nationalité. Pourquoi certains Français auraient le droit d'avoir une autre nationalité, et pas les autres ?

    RépondreSupprimer
  8. Existe-t-il un catéchisme de l'homme de gauche. Qu'on me l'envoie pour que je l ' apprenne par coeur afin d'aller dans le paradis de la gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous l'envoie si vous m'envoyez le catéchisme de droite...Car quand j'irai au paradis (ce que je doute), s'il s'agit d'un paradis de droite, j’aimerais quand même avoir le manuel avant d'y arriver...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.