09 décembre 2015

Des centres de rétention pour les fiches S ?

C'est une information du jour du Monde : le gouvernement envisagerait de mettre les types "objet d'une fiche S" en centre de rétention. Des andouilles de combat sautent sur l'occasion pour taper sur Cazeneuve, Valls et Hollande. C'est d'ailleurs rigolo de constater qu'ils épargnent Mme Taubira. 

Ceci est évidemment faux. François Hollande, pépère pour les intimes, a dit devant le congrès qu'il allait demander au Conseil d'Etat, dans le cadre de l'union nationale allons enfants de la patrie et tout ça, d'étudier toutes les propositions des personnalités politiques pour lutter contre le terrorisme. Dont celle la. 

Le Conseil machin va évidement que cela n'est pas compatibles avec nos lois fondamentales. 

Et putain de bordel, que des types qui se prétendent de gauche puissent imaginer qu'un gouvernement élu par la gauche puisse créer des camps de concentration pour des citoyens français est franchement à gerber. Décidément, la vrauche est vraiment en dessous de tout. 

Et ils s'étonnent de faire 5%. 

10 commentaires:

  1. Vous êtes déjà entré dans un centre de rétention ? Je ne crois pas sinon vous n'auriez pas parlé de camps de concentration. Il y a beaucoup de ces fameux migrants qui aimeraient bien y être logés, sans parler de nos sdf.

    Pour ma part, la solution Pinochet aurait eu mon assentiment. Après tout, il faut bien que les stades servent à quelque chose en dehors des matchs de baballe au pied ou à la main.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Je ne suis jamais entré dans un centre machin. Je ne fais qu'une caricature de ce que je peux lire.

      Supprimer
    2. Moi si, à l'âge de 4 ans. Pas terrible, je vous assure.

      Supprimer
    3. Moi si, dans le cadre de mes fonctions. Et j'ai vu a aussi des films et lu des carnets de personnes détenues dans les camps d'internement de Vichy !...Rien à voir naturellement, même si les centres de rétention administrative actuels ne sont pas la joie :
      Car entre l'inconfort majeur et la mort programmée, il y a un univers ...

      Supprimer
    4. Il faut l'expliquer aux élus de la vraie gauche.

      Supprimer
  2. Le gouvernement demande son avis au conseil d'État. Sans autres commentaires.

    Certains journalistes rapprochent cela de la déclaration de Hollande : c'est une ruse !

    Certains journalistes rapprochent cela de la note de la DLPAJ : ce sont des salauds !

    Si le gouvernement était un peu moins nul en comm il aurait pu apporter sa propre interprétation.

    Attendons:
    - vues les évolutions de ces derniers jours, un centre de rétention pour fichés S ne me semble pas a priori exclu.
    - si un truc est potentiellement non constitutionnel, Valls and co ont plutôt tendance à éviter que ça soit examiné (et ne s'en cachent pas).

    On verra... Après les députés godillots on aura peut-être le CE et le CC godillots...

    RépondreSupprimer
  3. On est dans la semaine de l'intox (MLP n'arrête pas) , je reste éloigné de l'actualité.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.