12 décembre 2015

Le vote blanc me casse les couilles

En cette période où l'on est mécontent des candidats, on voit ressurgir des lascars qui prônent le vote blanc et sa comptabilisation. Le problème est que cela ne sert strictement à rien à part de faire plaisir à soi même en s'imaginant que leur vote sera compabilisé et pèsera notamment dans les livres d'histoire. D'histoires, pardon. 

Je vais leur expliquer : il vaut s'abstenir. Quand l'abstention dépassera 60% nos gouvernants se diront peut-être que la démocratie va mal. Mais avec un vote blanc à 5%, ils trouveront un moyen efficaces pour sauver la planète en se torchant avec. 

L'aspect moral du vote blanc est totalement immoral puisqu'un lascar ou une équipe finiront par être élus, même s'ils ne sont pas plus représentatifs que moi dans un panel de buveurs de l'air. Voter blanc est l'art de dire : je m'en lave les mains. J'ai fait mon devoir citoyen, si les autres crétins choisissent le mauvais gugusse, tant pis pour leur gueule, ce n'est pas de ma faute. 

L'hypocrisie subliminée. 

On est là pour choisir qui gérera la région. Si on s'en fout on s'abstient. Si on ne sait pas choisir, on ferme sa gueule. Ou alors, on n'oublie pas qu'on vote aussi pour éliminer. 

Buvez, éliminez !

25 commentaires:

  1. Ben pas d'accord, hein.

    Le vote blanc signifie que le droit de vote est quelque chose de trop précieux pour être méprisé, mais qu’aucune des offres politiques ne convient à celui qui l'utilise : il a une signification bien précise.

    La signification de l'abstention est beaucoup plus indéterminée : désintérêt pour la politique en général, problème personnel grave le jour de l'élection ayant empêché d'aller voter, hostilité de principe au suffrage universel, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est de la connerie. Après les élections, vote blanc ou pas, des gens sont élus. Et les votes blancs n'y changent rien. Et heureusement : il faut des gens pour gérer.

      Supprimer
    2. La politique, ce n'est pas uniquement de la gestion neutre et...apolitique ! Il y a peut-être des mecs du FN qui sont d'excellents gestionnaires, ça ne suffit pas pour voter pour eux.

      Supprimer
    3. Personne ne vous oblige à voter pour eux. Vous pouvez vous abstenir. Ce qui ne changera rien par rapport à un vote blanc.

      Supprimer
    4. "Et heureusement : il faut des gens pour gérer."

      Ce serait oublier le cas de la Belgique qui a fort bien tourné sans gouvernement pendant pratiquement deux ans. Fort heureusement, pour les politiques s'entend, il a été mis fin à cette plaisanterie. Quel exemple pour les nations si les peuples s'apercevaient que l'on peut se passer de la classe jacassante.

      Supprimer
  2. Bon, on va arrêter là...Le vote blanc signifie " J'accorde une grosse importance au suffrage universel, mais le parti politique qui représenterait mes idées n'existe pas", pas l’abstention.

    RépondreSupprimer
  3. « Quand l'abstention dépassera 60% nos gouvernants se diront peut-être que la démocratie va mal. »

    Mais non, ils ne se diront évidemment rien de semblable ! Et, du reste, une abstention à 60 % ne signifiera pas obligatoirement que "la démocratie va mal", comme on le répète sans se lasser à chaque élection. Je crois savoir que des tas d'élections, aux États-Unis, ont des taux d'abstention presque vertigineux : cela n'empêche pas le système démocratique américain de fonctionner.

    Sinon, je serais plutôt d'accord avec vous, quant au vote blanc lui-même : c'est un truc de chochotte. Du genre : « Oh, mon Dieu, mais aucun de ces candidats n'est digne de ma précieuse et irremplaçable voix ! Néanmoins, je vais aller prouver au monde entier que je respecte le précieux suffrage universel… en glissant dans l'urne une enveloppe vide. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Chochotte", ça veut dire "vieille pédalé" ?

      Supprimer
    2. Ou "grosse fiote plus vérolée qu'une roulotte de Romanos", les soirs où on se sent particulièrement nauséabond…

      Supprimer
    3. "es tas d'élections, aux États-Unis, ont des taux d'abstention presque vertigineux"

      C'est en grande partie une légende :

      http://usa.hypotheses.org/98

      Supprimer
    4. On s'en four. Vous croyez que le vote blanc est utile ? Faites un billet.

      Supprimer
  4. La vraie question c'est de savoir si un système qui permet à une majorité d'individus, qui s'avère être une minorité au regard du taux d'abstention, d'imposer certaines de ses décisions et choix, savoir donc si un tel système est juste.
    Ce n'est pas mon avis.
    Malheureusement, ce n'est précisément pas ce débat qu'auront les politiques puisque ce serait vider leur fond de commerce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas l'objet du billet.

      Supprimer
    2. Votre première phrase mériterait de se retrouver au tableau d'honneur des Modernœuds : faites un peu attention à ce que vous écrivez, merde !

      Supprimer
    3. Oui. Faites gaffe. Il vient de chez vous.

      Supprimer
    4. Figurez vous que j'ai pensé à vous en l'écrivant pour la même raison. Si le coeur vous en dit, vous pouvez vous servir à la condition expresse d'en proposer une version correcte et intelligible comme saurait le faire un as du rewriting.

      Supprimer
  5. Bravo Maître Nicolas, j'abonde dans votre sens ! Pour moi, le vote blanc est le comble de la lâcheté et de l'hypocrisie. Et votre plaidoirie était parfaite, je n'ai rien à y ajouter.

    RépondreSupprimer
  6. Ces propos préconisant l'abstention plutôt que le vote blanc émanent de gens ayant toujours vécu dans un pays où le droit de vote existait, comme une chose allant de soi. Il faudrait que ce droit disparaisse pour qu'ils prennent conscience de son importance - mais ce sera trop tard.

    RépondreSupprimer
  7. Un grand bravo à tous ceux qui ont voté FN contre cette peste au pouvoir qui a précipité la France dans la misère , le chômage record , l insécurité record , l invasion immigration irréversible incontrôlée et encouragée et qui concourt à la destruction de toutes ses valeurs sociales culturelles et historiques ; bravo à vous tous chers frontistes qui avez subi sans broncher des injures des insultes des diabolisations outrancières belliqueuses caricaturales calomnieuses ; vous etes les nouveaux résistants , tenez bon ne vous laissez pas décourager , ils ont toute la puissance médiatique pour vous ostraciser et continuer l inquisition ignoble contre vous , mais rien n ' y fera , le temps joue en votre faveur ; tous ces veaux de citoyens collabos , leurrés trompés cocufiés qui ont voté pour cette odieuse alliance mafieuse anti France finiront quand même à l abattoir ; la victoire de l ' Herpès sur le FN a des relents de fascisme avancé , la campagne de haine et de violence de Valls et tous ses complices restera comme une tache de honte sur le drapeau de la république , je suis fier de ne pas appartenir à ce troupeau inculte ignare formatable et lobotomisable à volonté .

    RépondreSupprimer
  8. Pas d'accord... si les abstentionistes venaient voter blanc en indiquant pourquoi, en faisant un bulletin personnalisé, ils seraient peut être entendus.
    Si à Levallois, les absentionistes mettaient un bulletin du type "Je suis de droite mais Balkany en prison" et qu'il y a 1500 bulletins de ce style, ça aurait un impact.

    Si tous les absentitionistes glissaient un bulletin "refrendum européen, respectez mon vote", je pense que ça aurait également un très fort impact.




    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.