30 janvier 2016

François Hollande et l'indépendance de la justice

De plus en plus de gauchistes demandent à Pépère de gracier Madame Sauvage qui a tué son époux après des dizaines d'années de violence. On comprend assez facilement leurs motivations, et je suis pour sa libération avec effet rétroactif, mais je me demande en quoi il est de gauche de défendre la légitime défense et le fait de passer au dessus des décisions de justice. 

On pourrait aussi défendre le droit de porter des armes au nom de la lutte contre les violences conjugales.

Un peu de sérieux, bordel. 

12 commentaires:

  1. D'autant que, stricto sensu, il n'y a pas légitime défense. (Si j'ai bien compris ce que j'ai lu très distraitement, à propos de cette affaire dont je me fous.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. Elle est dans le cas du bijoutier qui a tiré dans le dos.

      Supprimer
    2. Exactement ce que je voulais dire… et que j'ai oublié ! Donc, si on est cohérent, on est pour l'acquittement dans les deux cas ou alors pas du tout.

      Du coup, je me retrouve dans le camp des pro-acquittements, en ce qui concerne la tueuse de mari. C'est malin…

      Supprimer
    3. On est "pareil". Mais que les connards qui défendent la justice au nom de la gauche ferment leur gueule.

      Supprimer
    4. Je ne vois pas très bien ce qu'il y a de comparable entre votre bijoutier et la vie infernale vécue par Mme Sauvage et ses filles...
      Pour ma part je ne regrette pas d'avoir signé la pétition en sa faveur.

      Supprimer
    5. @Didier, non seulement il n'y a pas de légitime défense, mais il y aurait attaque (de la) légitime .
      pepére est resté mou pour ce coup, pas son genre

      Supprimer
    6. Fredi, selon les textes en vigueur, il ne peut y avoir légitime défense dès lors que les coups de feu ont été tirés dans le dos. La LD implique que la menace soit réelle, actuelle, qu'il ne peut pas y avoir de possibilité de repli; la réponse doit être immédiate et justifiée par l'état de nécessité. Bref, dans les deux cas elle ne peut, en droit, pas être invoquée.

      Supprimer
    7. Oui. Et surtout, la justice ne doit pas s'appliquer par les sondages. Je ne sais pas si on peut invoquer là séparations des pouvoirs. Toujours est-il qu'il faut qu'on arrête de juger dans les réseaux sociaux et se contenter de militer pour des conneries et se foutre de la gueule des autres.

      Par exemple, j'ai fait un billet pour dire à pepere de faire gaffe à la grâce, un autre pour me foutre de la gueule de tout le monde et celui ci plus ciblé sur les types de droite.

      Supprimer
  2. deux jurys populaires ont donné la même sanction deux fois de suite
    et on peut donc dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le peuple de levallois est aussi capable d'élire une ordure 3 fois de suite, pourquoi un jury ne serait pas capable de trouver que l'époux a bien le droit de violer ses filles ?

      Supprimer
  3. Au nom de la charité chrétienne ou de la solidarité républicaine des femmes c'est selon, qu'on la libère !

    Au nom de la justice, qu'on le fasse discrètement !

    hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant d'avoir un avis encore faut il connaitre l'affaire, qui n'est pas franchement très limpide

      http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/01/29/31003-20160129ARTFIG00268-affaire-sauvage-ne-pas-confondre-justice-et-feminisme.php

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.