30 janvier 2016

L'autodestruction de François Hollande ?

C'est le titre du billet hebdomadaire de l'ami Sarkofrance, juste après la démission de Madame Taubira. 


C'est rigolo, c'est à peu près le contraire de ce que dit cet article du Monde :


On résume bêtement : la droite est obligée de voter le machin à la con et il n'y a personne pour représenter une alternative à gauche dans un contexte où le seul espoir de réélection de François Hollande est d'être opposé à Marine Le Pen, voire à Nicolas Sarkozy, au second tour. Selon ce qu'on peut supposer de ce que sera 2017 ; tout peut arriver d'ici là. 

Cela étant, j'ai plus confiance en Pépère pour ce qui concerne les stratégies électorales qu'en beaucoup "d'observateurs".  

Quant aux postures gauchistes (et je ne vise absolument pas Sarkofrance) que je vois depuis plusieurs jours, elles me font rigoler. Si ! De plus en plus ! Ces guignols comparent le chômage en France à celui d'autres pays pour dénoncer la politique menée ici sans se rendre compte que les pays désignés ont mené la politique qu'ils dénoncent et que tente de mener notre trio Hollande Valls Macron. 

Ce dernier mérite néanmoins quelques baffes que lui donne volontiers Valls à qui il fait de l'ombre. On ne touche pas aux 35 heures. 

Dons, François, ne fais pas le con. On ne touche pas à tout. Mais on touche. 

7 commentaires:

  1. Si je puis me permettre, en 2017 je trouve préférable de voter "Lemieux".

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y a peut-être pas d'alternative crédible à gauche, dans la perspective d'une éventuelle victoire. Mais si le but est de faire chuter l'actuel président en l'empêchant d'accéder au second tour, il ne devrait pas être trop difficile de trouver des candidats…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais combien auront les balloches suffisamment remplies pour y aller vraiment ?

      Supprimer
    2. Aucun. Des Crétind comme Montebourg vont attendre 2022.

      Supprimer
    3. Mélenchon, peut-être ? Duflot ?

      Et n'oublions pas que, comme candidat de gauche susceptible de piquer beaucoup de voix à Hollande, il y a aussi Juppé…

      Supprimer
  3. Il faut laisser hollande se représenter, il se ferra alors massacrer et il pourra vaquer à meetic pour draguer en mobylette. Il restera dans les annales comme un séducteur redoutable et on l'oubliera.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.