31 janvier 2016

Libérons le bijoutier de Nice !

François Hollande a gracié Mme Sauvage. Toute la gauche s'en réjouit (et je suppose, qu'à son grand honneur, toute la droite s'en fout). C'est rigolo. Le précisent s'assoit sur une décision de justice juste après le départ de Mme Taubira et nous devons applaudir...

Si quelqu'un vous fait du mal, vous pouvez tuer. Tant pis si deux jurys populaires vous condamnent. 

15 commentaires:

  1. La droite ne s'en fout pas je suppose, en tout cas pas les pires militants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parrillo est en forme dans Twitter.

      Supprimer
    2. Disons que si elle n'est pas insensible à ce qu'a vécu cette femme et ses filles, elle n'est pas indifférente à l'indigence des arguments avancés par les féministes pour peser dans la balance. Ainsi, trois bastos tirées dans le dos, c'est de la légitime défense. Ces dames sont-elles à ce point connes qu'elles sont infoutues d'ouvrir un code pénal pour lire la définition de la légitime défense ?

      Et puis la droite se pose des questions. 47 ans de violences physiques et psychologiques, d'agressions sexuelles, de viols, le tout sans la moindre plainte, sans la moindre fuite du domicile familial. Pourquoi tirer aussi tard alors qu'à la suite du viol des filles c'eût été on ne peut plus légitime ?

      Bien évidemment, ces dames et la gauche de la gauche n'en parlent pas. l'émotion, encore l'émotion, toujours l'émotion. La réflexion ? Un truc surfait pour intellos réacs. Le droit ? Il doit plier devant la cause des femmes, même si pour cela on doit tordre le droit dans tous les sens, et surtout les plus ineptes.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'ai de mauvaises fréquentations, à ma décharge.

      Supprimer
  3. J'ai été gêné quand j'ai reçu l'information de cette nouvelle.

    Après on s'en fout de la politique et du militantisme bête et con. Mais il y a plein de messages et de symboles dans cette "grâce présidentielle".

    Je suis extrêmement mal à l'aise ce soir. En lisant ton billet, je vois que je ne suis pas le seul et ca me rassure.
    (Après je laisserai l'analyse militante bête et con a d'autres. On s'en fout de ce que pense la droite, la vraie gauche, et tout le reste...)

    RépondreSupprimer
  4. Bon...
    Donc ce président aura été celui du mariage pour tous et de la grâce de Madame Sauvage.
    Même si je ne peux que me réjouir de la grâce de Mme Sauvage, je m'interroge quand même du bilan de ce curieux quinquennat.
    Il en restera quoi ?

    RépondreSupprimer
  5. libérez Mme Sauvge tant mieux après tout , mais le mariage pour les 'anormaux ' et leur donner le droit d'adopter des enfants ,non et non , c' est une 'honte ' pauvres gosses .que diront ils aux 'gens normaux lorsqu'ils seront adultes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils diront "je m'ai fait violer par mon parent 2".

      Supprimer
    2. Ben par sa tante alors.

      Supprimer
  6. Et tous ces gens, pour comme contre cette libération, blablatent sans avoir bien entendu la moindre connaissance du dossier.

    RépondreSupprimer
  7. mince alors, il avait subi des sévices de la part de son épouse ?
    Et il a tiré sur un cambrioleur ?
    Vite ! ATOLL les opticiens !!!

    hélène dici

    RépondreSupprimer
  8. C'est assez glauque tous ces commentaires...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.