28 janvier 2016

Notre Dame débande

On parle beaucoup de Notre-Dame-des-Landes ces jours-ci avec ces paysans qui se préparent à affronter les forces de l'ordre avec leurs tracteurs de combat. Si j'étais le gouvernement, j'en verrais quelques chars Leclerc pour mettre de l'ordre. Ces paysans sont des délinquants qui ne veulent pas respecter des décisions de justice. Hier, les gauchistes pleuraient le départ de Madame Taubira et aujourd'hui ils s'assoient sur la justice. 

Bravo, les gars. 

D'ailleurs, cela ne vous troue pas un peu le cul, tel un vieux Normand victime de coloscopie, de défendre des propriétaires ? Elle est belle la gauche !

Et les écolos, vous faites quoi pour défendre les gens qui subissent les nuisances de Nantes Atlantique ? Et ces pauvres oiseaux du lac de Beaulieu, pauvres migrants ? Dont je me fous comme de la première bière que j'ai du boire tiède, nécessité oblige. Vous les entassez à Sangate ? 

Ne pourriez-vous pas, tous, étudier le sujet à froid ? 

11 commentaires:

  1. Depuis quand, des agriculteurs qui défendent la terre nourricière, sont des délinquants ?
    C'est lamentable d'écrire des choses pareilles !!
    En revanche, ceux qui cassent les préfectures et qui barrent les routes et qui polluent, ceux-là sont des délinquants !!!! Mais ceux-là ne sont jamais poursuivis.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. On poursuit assez peu les paysans en France. Quant à la terre nourricière
      , renseigne toi un peu.

      Supprimer
  2. Toujours aussi connarde cette pauvre outre à bière de Jégoun.

    Un authentique abruti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout de même curieux, de signer son propre commentaire par « un authentique abruti »…

      « N'avouez jamais ! », avait coutume de dire un vieil ami à moi, aujourd'hui défunté.

      Supprimer
  3. Il n'y a plus de paysans en France et encore moins en Bretagne...Mes grand-pères doivent se retourner dans leurs tombes par rapport à tout ce qui se passe actuellement...Il n'y a plus que des "chefs d'exploitation", pour qui les ratios financiers sont les seuls critères sur lesquels ils s'appuient...Ce qu'ils produisent n'a plus aucune importance...Je conviens tout à fait qu'avec ce système, capitalisme et mondialisation, ils se retrouvent dans la pire situation qui soit...Mais il faudrait aussi qu'ils se rendent compte qu'ils sont cocus avec la FNSEA, dont le président est aussi le président d'un des plus grands groupes agroalimentaires mondiaux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il n'y a plus de paysans en France, comment peut-il y en avoir "encore moins" en Bretagne ?

      Supprimer
  4. ça ne doit pas etre bon la biere tiede

    RépondreSupprimer
  5. "Ne pourriez-vous pas, tous, étudier le sujet à froid ?"
    Les pros aussi, donc ?
    Non, parce que l'hystérisation du débat, elle vient des deux côtés, hein.
    A la limite, pas de Vinci, qui n'en a pas besoin.
    Mais penchez vous donc sur les postures à géométrie variable de Retailleau (le CG vendéen dans son ensemble n'a jamais soutenu le projet avec enthousiasme d'ailleurs).
    Ou intéressez vous à la sortie de Grosvalet qui a admis publiquement que dans ce projet, l'aviation est secondaire face au foncier. Qui s'y intéresse le sait depuis le début mais relisez alors le discours des pros qui n'ont jamais mis cette dimension en avant.
    Accessoirement, si la terre de NDDL n'est pas celle de la Beauce, elle reste d'autant plus nourricière que les terres agricoles se raréfient. Les landes sont certes médiocres à la culture mais valable tout de même. Et puis, ironiquement, la biodiversité de la zone était négligeable il y a 50 ans. Le projet l'ayant préservée, elle en est devenue exceptionnelle.
    Les antis et les pros font avec leurs armes. Mais ni les uns, ni les autres ne sont vraiment dignes. Quoi que les antis ne doivent garder grand chose de caché au public. Ils n'ont pas de préfets pantouflards chez Vinci. Ah mais c'est vrai, c'est légal donc il n'y a pas de problème ?
    Nantes ne sait même pas comment désengorger son centre-ville et son périf (et ce n'est pas le lot comme pour toutes les grandes villes, il y a 20 ans, des choses auraient pu être faite mais l'attentisme municipale n'a pas donné grand chose, à part des marionettes, JMA n'a fait que tiré parti d'un héritage exceptionnel, mais à son crédit direct ? le néant).
    Nantes n'a pas besoin d'un nouvel aéroport (si tant est qu'on puisse imaginer le développement d'une ville en dehors de la basique démographie mais c'est sûrement trop demander) et celui de NDDL ne serait même pas du Grand Ouest, le financement par les départements voisins est limite de la spoliation. Ah mais ça a été voté par des élus, donc c'est la démocratie et pas de problème !
    Ce projet est le symptôme concret de tout ce qui ne fonctionne pas dans ce pays.
    Tout repenser à froid ? C'est-à-dire repartir de zéro ? Chiche !
    Mais les pros ne sont pas d'accord. Ah, c'est vrai, le contrat avec Vinci ! Un de ces fameux PPP. Ah mais c'est signé, il y a des lois, par des élus "démocratiquement" (la novlangue a commencé au 18e), donc pas de problème !
    Non, vraiment les pécords et les gauchistes sont une plaie dans cette histoire...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.