09 janvier 2016

Vive Alain Juppé et la déchéance !


Franchement, je ne vois pas pourquoi je ne ferai pas la campagne d'Alain Juppé à l'instar de nombreux collègues blogueurs de gauche comme l'ami Sarkofrance qui semble avoir hâte de se trouver dans l'opposition pour taper sur le gouvernement sans être critiqué à moins qu'il ne soit franchement passé à droite. Moi je fais des phrases trop longues (c'est pour ressembler à Gédécé mais ne le dites à personne).  

Ah ! Si ! Je vois une raison. Il a fait un bouquin ayant pour titre, de memoire : "Pour un État fort". C'est anti-libéral ! Il va se faire manger par Macron le néobarbu

En plus, il va reprendre sympathique François Hollande qui se fait retoquer des lois liberticides par une gauche de plus en plus adepte de libertés tout comme les centristes qui sont par nature libéraux. 

François Hollande avait annoncé une loi à la con lors d'un discours devant le Congrès, loi à la con plébiscité par les Français d'autant qu'il s'en foutent au moins autant que de la première communion de Madame Boutin qui mérite pourtant notre respect le plus  profond. 

Non. 

Ah. 

Avec toutes ces histoires, je ne sais plus si Alain Juppé a dit qu'il allait voter pour la loi à la con parce qu'il était contre ou contre la loi à la con parce qu'il est pour. Pour vous dire, même Nicolas Sarkozy est plus clair. Cela étant ni l'un ni l'autre ne sont parlementaires donc n'auront à voter cette loi. 

Mais c'est rigolo, soit la loi passe soit elle ne passe pas. C'est une évidence mais comme la commission des lois composée de fanatiques de Manuel Valls devrait voter contre surtout avant de baisser sa culotte parce qu'il faudra bien aller à la soupe, on ne sait plus. 

Le plus rigolo serait que cette loi passe contre la gauche mais avec la droite. Elle montrerait aux électeurs de droite que Francois Hollande est un rempart contre la droite mais comme il n'y aura pas d'alternative à gauche, il sera réélu haut la main parce que la droite s'affirme antilibérale. 

L'hypothèse inverse est aussi rigolote, à savoir que la gauche fasse bloc derrière François Hollande et que la droite s'oppose à la loi à la con. Les électeurs de droite se rendront compte que leurs dirigeants sont des Guignols et complètement incapables d'assurer la cohésion nationale quand il s'agit de sauver la patrie. 

Il nous reste deux hypothèses à étudier : celle que la loi à la con ne passe pas à cause de la gauche et celle qu'elle ne passe pas à cause de la droite. Ou aux tiens ! Ce qui fait trois hypothèses. Un blogueur sérieux les détaillerait mais je n'ai pas cela en stock. Toujours est-il que Francois Hollande se pliera à la volonté du Parlement qui n'aura pas respecté la volonté du peuple. Il sera alors évident qu'il faut majoritairement voter pour lui car il est le seul garant de la volonté populaire face à des trois du cul qui ne pensent qu'à afficher des postures politiques. 

Mais les libéraux de droite comme de gauche auront gagné. Francois Hollande aura laissé le Parlement décider de ne pas mettre en œuvre une abominable moi sécuritaire, ce qui ne serait pas possible avec Nicolas Sarkozy mais aussi avec Alain Juppé qui prône un État fort donc une République antilibérale. Les voix de gauche pourraient lui être acquises mais pour gagner la primaire à droite, il est obligé de se droitiser. Il est foutu. Nous aurons donc un premier tour de la présidentielle qui sera là pour déterminer qui de Francois Hollande ou Nicolas Sarkozy battra Marine Le Pen au second tour, mais Nicolas Sarkozy aura fait l'erreur de se couper des libéraux donc des centristes et le libéralisme basculera définitivement à gauche ce qui ne sera pas sans faire chier une grosse partie de l'électorat. 

Cette élection promet d'être bien chiante. 

Mais je m'en fous. Comme Hollande, Macron et Valls, je suis un libéral de gauche. 

Alain Juppé est le favori des sondages mais risque de faire un gros flop. Cela dit avec beaucoup d'amitié pour mes copains de droite, qui, avec Juppé, espèrent le retour d'une droite normale. 

Qu'ils attendent 2022 quand Lemaire ou Bertrand seront opposé à Valls. 

Et tant pis pour les gauchistes de comptoir qui continuent à rêver dans une France majoritairement à droite. 

16 commentaires:

  1. Eh ben… ce ne sont pas des billets de ce genre qui vont m'inciter à aller voter l'année prochaine, moi !

    Et, je ne ne sais pas vous, mais moi, je commence à en avoir sérieusement ras la touffe de cette pantalonnade de la déchéance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord ! On se fout de la déchéance. Vous pouvez aller voter en 2017, il me semble que vous ne le ferez ni pour Juppé ni pour Sarko.

      A la limite, vous pourriez voter pour Hollande pour la seule raison qu'il prend sa mobylette pour tirer sa grosse.

      Supprimer
    2. Ni Juppé ni l'autre : c'est une affaire certaine. Donc, d'une certaine façon, je m'apprête à faire le jeu de Hollande : ça vous coûtera une bière.

      Supprimer
    3. Il fait quel temps chez vous?

      Supprimer
    4. Je viens de demander à ma mairie de me radier des listes électorales. Ils peuvent me retirer aussi ma nationalité. J'en peux plus de ces gouvernements de droite molle ou de droite supposée dure dirigée par un fou furieux.

      Supprimer
  2. quand je vois la photo je me dis qu'il trop bu ...... de bières

    RépondreSupprimer
  3. Ça devient compliqué à suivre tes billets...

    RépondreSupprimer
  4. Moi, sauf miracle, je ne comprends pas comment on peut voter au second tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah selon un sondage 74% des français ne veulent pas de hollande, ni de sarko en 2017.... donc on aura ces deux bêtas.

      Supprimer
  5. Ça devient comme un statut Facebook: C'est compliqué.

    RépondreSupprimer
  6. Dans le concours de photos à la con, j'ai peur d'une battle entre Juppé qui danse et Hollande qui souhaite une bonne rentrée avec son sourire intelligent.
    Ca risquerait de motiver Mélenchon et Sarkozy pour faire pire... (et à part montrer leur ***bip*** je vois pas)

    Sinon pas d'avis sur ton billet... (j'avoue que euh ouh là c'est tard déjà... ^___^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tard ? Je suis encore au bureau. Enfin au bistro à côté.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.