17 février 2016

Le Canard et les aéroports Nantais

C'est Gauche de Combat qui est heureux de publier sur son blog un article du Canard Enchaîné. Ce gars est un peu comme les journalistes du Lab : il attend le mercredi pour croire avoir du contenu à publier. Mais le Canard n'est pas nécessairement toujours très bien renseignés, ce qui ne m'empêche pas de le lire depuis environ 35 ans, mes parents étant abonnés depuis toujours. Mon père le lit moins depuis qu'il est mort, néanmoins. 

L'article en question porte sur un rapport de la direction machin au sujet de l'allongement de la piste de l'aéroport de Nantes Atlantique qui aurait été enterré. Pas l'aéroport, andouille. Ni la piste. Le rapport, qui dit que l'allongement de la piste de pose pas problèmes environnementaux ou autre. 

Le problème est que la longueur de la piste n'en pose aucun. De problème. Tout le monde s'en fout sauf les allongées de pistes. Le problème est son orientation et la capacité de l'aérogare   

Le Canard aime bien taper sur le gouvernement et les grosses entreprises, c'est son job. J'avais connu ça au moment de l'affaire Humpich. C'est quand on a de meilleures informations que lui qu'on peut mesurer le niveau...

Le Canard a des informateurs probablement anonymes et courageux. Il reçoit des dossiers par la poste avec de vagues informations. Et ils en font un article. 

Mais quand on en arrive à démonter des arguments qui ne sont pas utilisés, on perd son temps et on fait de la désinformation. 

Recevoir des A380 dans la région n'est pas le but de NDDL. Et GdC ne comprend rien. 

8 commentaires:

  1. La raison d'être d'Adolfo Ramirez (qui se fait désormais appeler Gauche de Combat pour brouiller… les pistes) n'est pas de comprendre quoi que ce soit : c'est de dénoncer, d'établir des listes, de traquer et d'appeler à la curée contre tous ceux qui pensent mal.

    Pour ce qui est de votre aéroport, il est bien évident qu'il s'en fout royalement. Moi aussi, je m'en fous, la différence est que je ne m'en sers pas comme prétexte, contrairement aux pouilleux zadistes ; lesquels ont au moins eu le courage de faire le déplacement jusqu'en Bretagne, à l'inverse de notre Adolfo qui n'a pourtant rien d'autre à foutre de son temps : les militants révolutionnaires ne sont plus ce qu'ils z'étaient (avec un z qui veut dire zadiste).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tout les opposants s'en foutent. Moi aussi d'ailleurs mais j'ai horreur ces tarés qui s'opposent par principe.

      Supprimer
    2. Et bien moi qui ne suis ni zadiste ni nantais je ne m'en fous pas de ce fichu aéroport inutile et destructeur d'une région que j'aime, où j'ai mes ancêtres, et qui va se trouver livrée aux bétonneurs et à quelques profiteurs après avoir liquidé les derniers paysans.
      Je l'ai déjà dit et le répète : la France est suréquipée, n'a plus besoin d’infrastructures nouvelles pour longtemps, et il est urgent de laisser à ce petit pays une place à la nature et aux hommes qui en vivent encore.
      L'article du Canard est bienvenu pour rappeler ces folies irréversibles que l'on commet contre notre bien commun : notre terre.

      Supprimer
    3. Nantes Atlantique nuit à l'écosystème du lac de Grand Lieu, donc fermons Nantes Atlantique

      Supprimer
    4. Précisément : inutile d'en rajouter !

      Supprimer
  2. Oui, retournons au moyen âge, quand les bois et les taillis recouvraient la quasi totalité du territoire.

    RépondreSupprimer
  3. On se demande bien pourquoi ils n'agrandissent pas l'aéroport existant. Dans la région de Toulouse il y a eu, parait il, un projet de construire un énorme aéroport à 40 km de Toulouse. Finalement ils ont agrandi Blagnac. Les riverains râlent, mais il y a 30 ans il n'y avait personne autour de l'aéroport, ils n'avaient qu'à construire ailleurs.
    C'est pas moins cher d'agrandir que de reconstruire ailleurs ? Qui va encore s'en mettre plein les poches avec ce projet ? Maintenant j'en ai tellement marre de ces cons de zadistes que je rêve qu'on les coule sous le béton des futures pistes. J'en ai marre de bosser pour payer le RSA de ces fainéants.
    Marie lo

    RépondreSupprimer
  4. pour moi je vois que vous avez raison c'est exactement ce que je crois. merci pour le partage

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.