11 février 2016

Vive la parité !

Rendez-vous compte que sans elle, sans des années de lutte féministe, nous n'aurions pas d'espèces de ministres de la biodiversité, de l'aide aux victimes, de l'habitat durable, de l'égalité réelle, des collectivités territoriales, du numérique,...

J'en passe. 

10 commentaires:

  1. L'imagination créatrice n'a plus de limite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moins pire que le premier gouvernement Ayrault, remarque.

      Supprimer
  2. Moi je connaissais plutôt l'Habitat Montebourg.

    RépondreSupprimer
  3. Hop hop hop c'est pas si simple.

    — Il faut récompenser ceux qui ont voté oui pour la constitution
    — Mais s'ils vont au gouvernement ils ne voteront plus en seconde lecture ni en congrès
    — Il faut donc neutraliser quelques opposants
    — ET respecter la parité

    Gestion subtile, mais pour ça Hollande sait faire…

    RépondreSupprimer
  4. Donc jusqu'à présent nous vivions une fausse égalité ? C'est intéressant c't'histoire...j'ai hâte de voir à quoi ressemblera l'égalité réelle !
    Non mais où vont-ils chercher tout ça ces fadas ?

    RépondreSupprimer
  5. l'égalité réelle ... c'est quoi exactement ?

    hélène dici

    RépondreSupprimer
  6. Réactions sur le référendum de NDDL ? Non ? Bizarre ! A lire ce blog, on croirait qu'il s'intéresse beaucoup au sujet, en allant voir plus loin que les autres ! Une sorte d'expert en dehors des idéologies. Me trompais-je ?
    Hollande est vraiment le Machiavel du pauvre, le Mitterrand de faubourgs.
    Il va concocter un référendum sur-mesure, totalement hypocrite, et le gagner.
    Sauf qu'à 6 mois des Présidentielles, et dans 6 mois, virer les Zadistes va tourner à une guerre de position. L'opinion publique a beau détester les Zadistes (mais pas si majoritairement que ça je pense), voir des centaines de gendarmes mobiles mobilisés dans des landes en automne, alors que la France est en guerre à l'extérieur et à l'intérieur, ça va être désastreux pour son image.
    Il a signé son arrêt de mort. Juppé est d'ors et déjà élu.
    Sauf... si le "non" l'emporte. Dans ce cas, JMA n'aura plus l'once d'une dignité artificielle qu'il s'est forgé sur le dos de Chénard et des naïfs Nantais. Le retour du petit prof sans vision, sans culture, sans capacité de décision au quai d'Orsay, c'est encore plus pathétique que les nominations consanguines à la Azoulay ou minables de Placé. Ca, c'est rien. Mais que le PS ne trouve personne de mieux que JMA pour le quai d'Orsay, c'est pauvre.
    Bon, niveau environnement, Ségo garde la main mondiale et Le Drian s'occupe de l'Afrique. Il lui reste l'Europe quoi, à JMA. Mais alors pourquoi Harlem Désir ?
    Quelle pantalonnade misérable.
    Hollande maintenant crache sur le référendum, en l'annonçant sans que de réels cadres législatifs ne soient prévus, et va ainsi le déclasser aux yeux des citoyens, pour ne rien y gagner personnellement.
    Misère.

    RépondreSupprimer
  7. bon billet. je l'ai linké sur le mien

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.