17 mars 2016

Vive le dégel des salaires des fonctionnaires


Cette après-midi, je suis tombé dans Twitter sur une campagne de publicité du gouvernement reprenant un certain nombre de cas de fonctionnaires qui seront augmentés (pas leur nombre, leurs salaires). Voir l'illustration. Notons bien que ne suis pas contre, au contraire. 

Néanmoins, le type du gouvernement qui a pris la décision de lancer cette campagne me paraît un peu loin des réalités. 

Prenons cet exemple de 234 euros brut d'augmentation et imaginons qu'en net après impôt ça fasse 200 euros par an. A vue de nez, cela fait 17 euros net par mois (je suis généreux parce que je suis blogueur de gouvernement), donc 50 centimes par jour (j'arrondis beaucoup, cette fois). 

Je pense que cette campagne n'est pas spécialement utile...

17 commentaires:

  1. Je pense que cette campagne va meme se reveler contre productive à terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. Une grossière erreur.

      Supprimer
  2. Mais c'est énorme par rapport à la dernière augmentation du SMIC

    RépondreSupprimer
  3. Mais si, elle est très utile, cette campagne ! Il s'agit de montrer à tout le monde que la campagne présidentielle a officiellement commencé et que l'on se remet à arroser (chichement, certes…) son électorat de base.

    Et puis, à l'heure où l'on ne parle que de la nécessité de réduire le train gargantuesque de l'État, augmenter les fonctionnaires et le clamer bien haut, ça ne manque pas d'un certain panache suicidaire, il me semble.

    RépondreSupprimer
  4. On peut même se demander si elle ne va pas finir par coûter plus cher que l'augmentation...
    C. Monge

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que cette campagne n'est pas spécialement utile... tout à fait exact .
    Mais je retiens que la mesure est qualifié par la droite d'électoraliste !!! , toujours aussi mesuré LR; n'est il pas ?...
    vincent

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, mon commentaire précédent est resté coincé dans le tuyau…

    RépondreSupprimer
  7. Koltchak9112018 mars, 2016 13:59

    Le problème n'est pas de savoir si on doit ou pas augmenter le salaire des fonctionnaires, mais plutôt de savoir comment on doit le faire. Et la manière qui a cours depuis des lustres est tout simplement contre-productive. Pourquoi allouer la même augmentation à tous, sans le moindre discernement ? Par souci d'égalité ? Donc, au nom de ce principe fumeux, les cossards perçoivent la même augmentation que ceux qui s'impliquent vraiment dans leur boulot. Celui qui aligne bon an mal an, deux mois d'arrêts maladie, et il y en a pas mal, pour rester tranquille chez lui à buller, parce qu'il sait qu'il ne craint absolument rien, le contrôle des médecins de la sécu se fait non pas à l'improviste mais après avoir convenu d'un rendez-vous, celui-là percevra la même augmentation que celui qui est toujours présent. C'est génial. Une vraie machine à démotiver ceux qui aiment leur taff.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vos préjugés sont si lumineux que je préfère retourner me coucher.

      Supprimer
    2. On ne réévaluerait plus non plus le SMIC avec ce genre de raisonnement...

      Gadebois

      Supprimer
    3. Au temps de saint louis, c'était quand même plus simple... tout pour les nobles, cossards ou pas, et rien pour les gueux.

      Supprimer
    4. Koltchak9112022 mars, 2016 13:38

      @ Jean : je suis moi-même fonctionnaire, je parle de ce que je vois, aussi bien dans mon administration que dans celles avec lesquelles je peux me trouver en contact.

      Supprimer
  8. 17 € net par mois, c'est (presque) le coût d'un litre de Ricard!! A vos verres!

    RépondreSupprimer
  9. Personne ne répond aux commentaires ici ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.