07 mars 2016

Vive les gonzesses !


Arrêtez de déconner. Demain, c'est la journée de la femme. Ou la journée internationales des droits de la femme. Ou des femmes. Je ne sais plus.

C'était rigolo à observer, ce week-end, dans les réseaux sociaux des féministes qui en engueulaient d'autres au sujet de l'appellation officielle, ce dont se fout un peu la Lyonnaise qui fait des ménages dans des entreprises de 5 heures à 8 heures et de 19h à 22h ce qui lui laisse largement le temps de s'occuper des gamins pendant que son époux négocie avec pôle emploi. 

On aura l'égalité le jour où il n'y aura plus besoin de journée spéciale et quand j'arrêterai de débiter des banalités. 

Pour l'instant, je constate qu'il reste deux serveurs à travailler à la Comète et assez peu de pouffes à consommer. Elles ne savent pas ce qu'elles perdent. 

5 commentaires:

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.