20 avril 2016

La niqab à Sciences Po

Ces braves gens en apprentissage de la vie politique organisent une journée "tous en niqab" pour montrer que le voile n'est pas mal que ce n'est pas un problème de le porter, que les femmes sont libres de leurs choix. 

C'est beau. Youpi ! Des saines occupations pour nos futures élites. 

Je propose d'organiser une prochaine journée sur le thème de la lapidation. Du genre : c'est fun. Les femmes infidèles le sont au nom de leurs libertés. Elles savent ce qu'elles font. 

Dans un troisième temps, on traitera de la pendaison des homosexuels sur le thème, c'est normal, ils sont croyants et dieu à décidé que c'était mal d'avoir des rapports sexuels contre la nature qu'il a créée. 

Et ensuite ?

Tous au cabanon. On parlera de racisme et d'islamophobie entre fous. 

23 commentaires:

  1. Je n'ai pas eu le temps d'en faire un billet mais le tien est très bien.
    Je propose même qu'on les parachute au Daesh par solidarité.

    RépondreSupprimer
  2. Très beau billet.
    Helene dici

    RépondreSupprimer
  3. Faut bien que jeunesse se passe.
    Même à Sciences-Po.
    Dans les écoles d'archi aussi, sur un autre mode, on est très con.
    Le problème c'est que beaucoup restent cons à vie puis font de la politique ou de l'architecture.

    RépondreSupprimer
  4. Ton style est plus franc : j'aime. J'ose pas aller aussi fort que toi.

    Excellent billet. Et oui ça peut être pire. Mais au nom d'un pseudo antiracisme qui est raciste, on crée des trucs délirants.

    L'humanité progressera un autre jour mais pas à science po

    RépondreSupprimer
  5. Nos futurs hommes politique ont autant le sens de la République, de la laïcité, du vivre ensemble que Torquemada en son temps... Quelle régression. Il y a trente ans ces problèmes n'existaient pas....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Avec ces cons, on perd 50 ans de liberté.

      Supprimer
  6. On a supprimé l'épreuve de culture générale à Science-Po. Trop élitiste...
    Sur le site de France culture, extrait de l'émission "les idées claires"
    "la très chic Ecole Libre des Sciences Politiques est le théâtre d’une manifestation d’accoutumance à l’imposition de la loi islamique, le « Hijab Day »,[...]
    [le projet de l'islamisme politique] est de se faire passer pour le représentant attitré des Français musulmans, afin d’en prendre le contrôle. Cette assignation identitaire interdit non seulement toute émancipation personnelle, mais elle l’assimile à une « trahison de la communauté ».
    En face, nos élus ne font plus de politique : ils gèrent. Aussi ont-ils constamment un coup de retard sur nos adversaires. Ne comprenant pas les attentes du pays, dont ils ne partagent pas les préoccupations, ils n’ont pas pris la mesure de la portée des manifestations de défense de la République, de janvier 2015. Incapables de défendre la laïcité, ils en ont fait, paradoxalement, cadeau au Front national. Celui-ci exploite ainsi les failles d’une élite politique aveugle et sourde."

    RépondreSupprimer
  7. Pour les homosexuels, je trouve nettement plus fun de les balancer du haut des immeubles, comme ça se pratique dans je ne sais plus quel pays à la con. Chez nous, on pourrait organiser ça à la Défense : ça vous ferait de la distraction pendant vos pauses café.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'a pas de fenêtre à la cafétéria. Va falloir qu'on s'organise...

      Supprimer
    2. On n'a pas de fenêtre à la cafétéria

      Ben voila : encore un architecte con qui a sévi chez vous.

      Supprimer
    3. Non. Dans les tours, on met les gens qui bossent près des fenêtres...

      Supprimer
  8. Ces braves jeunes personnes sont censées être les futures élites de la France ?
    Ben moi j'vous le dis, on n'a pas le cul sorti des ronces....

    RépondreSupprimer
  9. Traiter le voile comme un bout de tissu, ça me parait pas non plus une si mauvaise idée que cela, ça évite de rentrer dans le conflit symbolique impossible à résoudre.
    Par contre, il faut de l'autre côté être tout à fait intransigeant sur nos règles de vie, et sur les droits individuels.

    RépondreSupprimer
  10. Je vous conseille le billet de Pierre -Emmanuelle Baré sur le sujet à France inter . L'initiative des jeunes de Science-Po , je pense, voulait relativiser le port d'un foulard et lorsque l'on visionne la vidéo d'un jeune qui les insultent , à l'extérieur , devant l'établissement , je ne peux qu'être entièrement solidaire de leur initiative .
    N'y a t_il aucun autre problème plus urgent à gérer dans cette Europe à la dérive ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. On trouvera toujours des problèmes plus urgent. Mais, liberté, égalité et tout ca.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.