02 avril 2016

Que se passe-t-il à la mairie de Loudéac ?

Les panneaux électoraux ont été remis en place nous disait récemment la presse locale. Aurait-on droit à de prochaines élections municipales ?

C'était le débat du jour, au bistro, quand je suis arrivé hier soir. D'ailleurs Ouest-France en a fait un article sur son site web, suivi par le Courrier Indépendant, l'hebdomadaire local. 

Je résume les vagues informations ou, plutôt, rumeurs que l'on peut voir circuler : le Conseil municipal du 7 avril a été déplacé au 14 avril pour permettre le vote du budget et, c'est à l'issue, que des membres du conseil annonceraient leur démission.


Deux hypothèses circulent (toujours d'après la rumeur).

La première est que les six conseillers de gauche démissionneraient ce qui imposerait de nouvelles élections. Je ne vois pas l'intérêt. La probabilité qu'ils soient élus est très faible et les électeurs leurs en voudront d'avoir fait tomber la municipalité. Et, s'ils sont élus, ils devraient appliquer le budget voté et n'auraient donc aucune marge de manœuvre. Il est néanmoins possible qu'ils pensent que changer de maire est la meilleure option pour la ville, tant il est peu probable que Gérard Huet se présente.

La deuxième est que deux conseillers de la majorité, proches de LR, se tirent, ce qui aurait les mêmes effets vu que plusieurs ont déjà jeté l'éponge. La fameuse rumeur dit Gérard Huet est de moins en moins en phase avec Marc Le Fur, notre député, et que ce dernier, ayant raté la campagne des régionales, ne serait plus très bien au sein de la minorité régionale, voire de son parti. Il aurait donc pour ambition de conquérir la mairie de Loudéac pour s'emparer, ensuite, du Grand Loudéac, de la nouvelle Communauté de commune (voir le Courrier Indépendant de cette semaine, les contours sont presque figés) puis de se présenter aux prochaines sénatoriales pour finir ainsi Sénateur, "chef" du Centre Bretagne.

Que nous réservera l'avenir ? Nous n'en sommes qu'au stade des supputations...

3 commentaires:

  1. Oula !
    Drame à Loudeac.
    Des panneaux vierges invitent des candidats qui ne le sont plus à venir convoler en justes ou injustes noces dont la date n est pas encore fixée ....
    Notre grand reporter suit l'affaire de près.

    Il y a très très très longtemps j'ai passé mes grandes vacances dans un tout petit village qui s'appelait Ereac, je me demande ce qu'il est devenu.

    Hélène dici


    RépondreSupprimer
  2. d'après mes envoyés spéciaux aucun panneau n'est installé.
    Toujours vérifier l'info !
    Henri

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.