10 mai 2016

49.3

J'ai eu une journée un peu spéciale et c'est ce soir que je découvre l'actualité. Le gouvernement a décidé de faire passer la loi travail avec le 49.3. En tant que blogueur du gouvernement en question, il faut que je le défende. 

Je propose la solution suivante : une Motion de censure sera déposée par la droite et votée avec la gauche officielle. Amusé, François Hollande provoquera une dissolution de l'Assemblée ce qui provoquera une élection législative anticipée. La droite va gagner et pépère sera obligé de demander à Nicolas Sarkozy d'organiser un gouvernement. Ce dernier l'aura dans le cul et sera obligé d'accepter. Cela mettra Hollande dans une situation de cohabitation, celle qui a permis à Mitterrand (bon anniversaire, au fait !) et à Chirac d'être réélus, les seuls présidents de la Cinquième à avoir été élu deux fois au suffrage universel. Ainsi, en 2017, comme à chaque presidentielle depuis 1974, sauf 2007, le président élu sera issu de la minorité parlementaire. Ce qui s'arrose. 

Vive Hollande ! 
Vive Macron ! 
Vive Valls ! 

Mais les gars, faudrait arrêter de vouloir imposer des lois à la con pour une stratégie à la con. Çà aurait été plus simple de mettre Mme Aubry ou M. Montebourg premier ministre, ça aurait fait, aussi une belle cohabitation. 

Avec cette loi, vous permettez à la droite de faire un programme ultralibéral. Et on n'y comprend plus rien. 

26 commentaires:

  1. Le billard a 53 bandes et demi c'est epuisant a suivre, une journee speciale de boulot ?

    RépondreSupprimer
  2. tu es un expert en politique politicienne, ça se confirme ;-)

    RépondreSupprimer
  3. ah on me signale dans l'oreillette que comme l'état d'urgence n'est pas levé, il ne peut pas y avoir dissolution de l'Assemblée Nationale :) ça devient le bordayle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gaël, désolé, ton commentaire était resté dans les tuyaux. Ton affirmation est fausse. C'est justement ce que proposait Hollande en contre partoe de l'état d'urgence. Mais comme la vrauche a refusé la modification de la Constitution, le président peut dissoudre quand il veut.

      La vrauche a refusé un progrès en matière de démocratie et on peut faire n'importe quoi en état d'urgence.

      Supprimer
  4. Dans 49-3, il y a 9-3 : c'est pour cela que ça plaît beaucoup aux progressistes-qui-ne-sont-même-plus-de-gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bordel, et il sert à quoi maintenant mon noyautage chez les bourges du 7-8 ?

      Supprimer
    2. Il y a de beaux restes dans le 9-4

      Supprimer
  5. Je ne suis pas politicienne, juste citoyenne, alors les supposées magouilles pour une éventuelle ré-élection du président en 2017, je demande à voir...
    Par contre, de mon fauteuil, je comprends le 49.3.
    A un moment, je pense qu'il faut prendre une décision et agir.
    Depuis des décennies, nos gouvernements peinent à passer des réformes pourtant nécessaires.
    On n'est pas obligé d'être d'accord avec cette loi sur le travail, mais je rappelle que le gouvernement a été élu et représente le peuple Français, alors laissons le faire son travail.
    Notre gouvernement n'arrive pas à se mettre d'accord, c'est le rôle du premier ministre ou celui du président de la république de prendre une décision, c'est ce que moi j'attends d'un chef du gouvernement, de trancher lorsqu'il y a trop de dissensions pour faire aboutir un projet.
    A force d'abandonner les projets, plus rien n'avance. La Gauche n'est même pas solidaire de son propre parti ! Quelle honte.
    Alors je dis oui au 49.3 ! Et si cela ne convient pas, si vraiment cette loi du travail est mauvaise et n'apporte pas les résultats escomptés, je rappelle que les élections arrivent dans moins d'un an, il sera toujours temps de réformer avec un prochain gouvernement.
    Quand je lis que cela fait le bonheur de la droite, je déprime... comme si un gouvernement de gauche voulait faire le bonheur de la droite... bin voyons...
    Le Français râle, tout le temps, pour tout, il n'est satisfait de rien mais refuse tout changement pour ensuite reprocher l'absence de changements et de réformes.
    C'est d'une totale incohérence.
    Ce gouvernement a été élu et tout le monde manifeste ?!? Mais il a bien été élu démocratiquement non ?
    Donc qui manifeste ? Et contre quoi ?
    La plupart des gens qui descendent dans la rue ne connaissent même pas vraiment le projet de loi et se cantonnent à des "on dit".
    Personnellement, je n'ai pas d'étiquette politique, juste un avis critique sur le quotidien que je côtoie et je voterai pour ceux qui ont le courage de passer leurs mesures.
    A force de ne pas essayer, on est certain de ne pas y arriver !
    C'est ce que l'on vit depuis 4 mandats, c'est long, très long et notre générations et celle de nos enfants n'ont pas fini d'en baver à ce rythme là.
    La France de 2016 n'est pas celle des années 70, le pays doit donc être réformer pour nous laisser entrevoir un avenir qui nous permettra peut être de nous projeter et de retrouver le sourire.
    C'est triste à dire, mais quand je vois tout cela, je me dis qu'il vaut mieux une bonne dictature, qu'une mauvaise démocratie, alors que je suis fondamentalement pour la liberté.
    Si moi je le pense, combien d'autres pensent de même...
    On parle de la peur du FN, mais on y va direct... et après on aura que nos yeux pour pleurer car à force de ne soutenir personne, ne resteront que les convaincus des partis extrémistes qui eux sauront pourquoi ils votent.
    A bon lecteur, salut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est à peu près d'accord (sur le début). Mais c'est l'éternel problème de la gauche qui ne comprend pas qu'il faut se faire élire et faire tourner le pays.

      Supprimer
  6. A part que nous sommes en état d'urgence et que donc la dissolution de l'Assemblée est impossible.
    T'es vraiment toujours aussi fort dans tes analyses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. complétement faux, c'est prévu dans le PROJET de révision ayant pour but de constitutionnaliser l'état d'urgence qui ne verra probablement pas le jour, pas dans la Constitution actuelle

      p.castor

      Supprimer
    2. Ne réponds pas aux cons. Ils s'égosillant et croient savoir en mélangeant tous les sujets. L'état d'urgence n'étant pas dans la Constitution, il n'empêche rien.

      Supprimer
  7. La dissolution à moins d'un an de la présidentielle est impossible , non ?
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas. À vérifier.

      Supprimer
    2. J'ai vérifié : tu as raison.

      Supprimer
    3. Est-ce que ce ne serait pas plutôt : à moins d'un an de la fin de la législature ? Ce serait quand même plus logique. D'autant qu'au moment où la constitution a été rédigée, le président n'était pas élu au suffrage universel et que cette élection n'avait pas l'importance qu'elle a prise par la suite.

      Supprimer
    4. J'ai vérifié à nouveau (j'avais interprété une phrase sans lire l'article précédent, persuadé d'avoir tort). On a tous tout faux mais c'est l'argument de Didier qui m'avait fait douté.

      Il est interdire de dissoudre moins d'un an après l'élection législative.

      Supprimer
    5. En effet, vous avez raison. Donc, les quatre guignols "spécialistes" d'hier soir, à C dans l'air (Cayrol, Barbier et deux autres) se sont royalement fourré le doigt dans l'œil. Ou alors je dormais à moitié et je n'ai rien compris à ce qu'ils disaient.

      Supprimer
    6. Ah mon avis le cumul des deux solutions est possible.

      Supprimer
    7. Le Président ne peut pas dissoudre a moins d'un an AVANT !!! les élections législatives .
      C'est ce que j'ai compris en regardant le replay de C dans l'air
      A moins comme dit Didier qu'ils se sont royalement fourré le doigt dans l'œil.
      vincent

      Supprimer
    8. Non. Cherche "constitution" dans Google. Tu tombes sur la page du Conseil Machin. Tu cherche "dissolution" dans la page. Le texte est formel. Les abrutis racontaient n'importe quoi.

      Supprimer
  8. On aura toujour beau deblaterrer sur les lois ou reforme il y aura toujour un probleme par rapport au dirigent (que sa soit president , ministre , deputer ) pour moi ses une pur parodi l etat francai !
    Je m explique : les lois ou mesure sont de plus en plus contre les liberter , on achete une maison et dès que ses fini payer et bas tu payera un loyer quand meme a l etat , tu veut gagner plus donc tu travail plus et bas non tu gagne plus impot , et les appartement de fonction de 200 m2 au quelle j imagine meme pas le loyer que bien la moitier n utilise pas mais que l etat paye quand meme ,il parle aussi de peut etre enlever l impot sur la fortune wsf ! L etat francais es en crise y a pu d argent vraiment ? Et les fortune depenser pas l etat pour des repas surgastronomique , des chauffeure payer a dormir et surtout le nombre de deputer ses allusinant (ses une course au $$$$) une multitude de pays plu vaste que la france a motier moin de deputer . Pour moi le gouvernent est pourri car se qu il les interresse ses l oseill et pas le pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "dès que ses fini payer et bas tu payera un loyer quand meme a l etat"

      c'est faux et démenti , mais la rumeur se continue

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.