22 mai 2016

Des gouvernements d'incompétents

Depuis hier, des articles tournent sur le web à propos d'une dizaine de ministres virés qui critiquent une gauche pas préparée à revenir au gouvernement en 2012. 

Je vais traduire : des lascars ont fait des pieds et des mains pour devenir ministres et se plaignent maintenant de leur incompétence sous prétexte qu'ils auraient été parachutés à leur poste. 

Certes, on ne peut pas nier des erreurs de François Hollande mais ceux qui ont échoué à leurs postes (au pluriel) feraient mieux de la fermer. Ils auraient dû maîtriser les dossiers plutôt que de fanfaronner. Le plus bel exemple est Benoit Hamon (mais Arnaud Montebourg n'est pas loin) qui a eu le plus beau ministère mais s'est tiré au bout de quelques mois pour des raisons politiciennes. 

Le plus drôle est qu'avec leurs conneries, ils resteront dans l'opposition et fiers de l'être jusqu'à leur retraite. 

Les gars, si vous ne vous jugiez pas compétents pour vos postes, vous auriez pu les refuser. 

18 commentaires:

  1. "Benoit Hamon qui [...] s'est tiré pour des raisons politiciennes." Pas tout à fait.
    Et quand on voit NVB et ses "compétences" ...
    Pierre

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison. Ces gens sont navrants et insignifiants

    RépondreSupprimer
  3. Si dsk n'avait pas eu la trique , ils auraient été mieux préparés pour bosser avec lui ??

    RépondreSupprimer
  4. Ca me rappelle une municipalité du coin

    RépondreSupprimer
  5. Ils se sont spécialisés depuis je suppose ; au cas où ..... .
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont l'incompétence plus sélective.

      Supprimer
  6. Il me semble nécessaire de préciser que tes jugements (comme ceux d'autres) anti-montebourg ne sont pas ceux des spécialistes du job qu'il faisait quand il était ministre :

    Arnaud Montebourg? "Le meilleur défenseur des usines que la France ait connu sur les dernières mandatures" et "l'un des meilleurs ministres du gouvernement". L'éloge est signée Thibaut de Jaegher, directeur de la rédaction de l'Usine Nouvelle.

    "Trente ans que la France n'avait pas eu un vrai ministre de l'Industrie", s'enthousiasme le magazine spécialisé. "Que l'on aime ou pas le personnage (souvent théâtral), que l'on apprécie ou pas ses envolées verbales, il faut le juger sur les faits et sur son engagement", ajoute Thibaut de Jaegher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que à la fin il n'était pas ministre de l'industrie mais de l'économie.

      Supprimer
  7. Je me demande s'il ne vaut mieux pas des incompétents finalement, parce qu'avec des compétences, les dégâts pourraient être terribles.

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir,
    * "Raffineries bloquées : Macron appelle à «laisser avancer la France qui travaille»"
    * Michel Sapin accuse la CGT de prendre les Français en otages

    C'est douloureux d'entendre des ministres d'un gvt de gauche tenir de tels propos, qui résonnent comme ceux de ministres sarkozystes. La France qui se lève tôt, etc ...
    Dresser les français les uns contre les autres ne fait pas du bien à la société. Une fuite en avant ?
    Ne publiez pas ce com sans grand intérêt ...
    Cdt
    Pierre

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.