16 mai 2016

Loudéac : une gare au centre des municipales ?

Ainsi, la gare de Loudéac va fermer. On va évidemment regretter Jacky et déplorer la fermeture d'un service public important pour l'aménagement du territoire et le désenclavement du Centre Bretagne. On peut néanmoins comprendre la décision de la SNCF et on ne politisera pas à outrance ce billet. 

Comme il y aura des municipales anticipées en juin, la compagnie nationale ne peut pas négocier avec les collectivités territoriales (municipalité et intercommunalité) pour reprendre le service de vente de billets (dans d'autres communes, c'est l'office du tourisme qui a repris le job - pourquoi pas ?). 

De même, se pose la question du bâtiment : que deviendra-t'il ? Logiquement, il devrait être mis en vente et je ne vois pas qui d'autre qu'une collectivité territoriale pourrait l'acheter... Il a deux atouts : un grand parking et la proximité de chez moi (pour un bistro, c'est l'idéal). Il a un défaut : les travaux de rénovation me paraissent importants (je me trompe peut-être). Notons qu'il pourrait également être utilisé pour n'importe quel espèce de commerce mais est peut-être éloigné des autres commerces de la ville. 

Ce qui m'amuse c'est que les deux dossiers (la commercialisation des titres de transport et la reconversion du bâtiment) seront probablement au centre de la campagne pour les municipales et que les candidats vont devoir improviser tout en sachant ne pas avoir de pognon (le budget 2016 a été voté). 

Je vais donc les aider à bâtir un projet. 

Petit 1 : vous réaffirmez le lieu (le parking...) comme plaque tournante des transports en commun à Loudéac. Cela paraît évident mais encore faut-il le dire. 

Petit 2 : vous utilisez le bâtiment pour en faire une "maison du tourisme et des voyages" (en remplacement de l'office du tourisme). Le mieux serait de confier cela à la Cidéral (l'interco, dont le siège n'est pas très loin). Vous avez même potentiellement un loueur de vélos en face... 

Petit 3 : vous rénovez progressivement et vous y transférer petit à petit tout ce qui a un rapport avec le tourisme dans la nouvelle intercommunalité, quitte à agrandir (il y a de place). 

Petit 3 : vous vous engagez à bâtir un projet pour l'arrière de la gare (l'emplacement des voies) qui ne pourra pas éternellement rester en friche jusqu'au pont des Noelles, utilisé unique par l'association qui continue à faire circuler des trains. 

Petit 4 : vous associez naturellement cette dernière à vos projet (de même que le machin qui remplace RFF). 

Ne me remerciez pas. 

Si je fais cette proposition, c'est parce qu'en attendant mon car, ce matin, je regardais ce bâtiment et j'ai eu d'autres idées. Et elles sont toutes mauvaises... 

9 commentaires:

  1. « De même, se pose la question du bâtiment : que deviendra-t'il ? »

    Il peut aussi rester inemployé et tomber gentiment en ruines au fil des années.

    Sinon, je verrais bien un joli musée de l'immigration et du vivre-ensemble : puisque les Bretons sont parmi les derniers Français à voter sottement à gauche, ça devrait sûrement beaucoup plaire aux moisis de souche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas à Loudéac. Majoritairement à droite.

      Supprimer
    2. Quant aux ruines, c'est exactement ce à quoi je pensais en regardant le bâtiment. Il finira en ruines si on y installe pas un machin public.

      Supprimer
    3. Je disais ça parce que j'ai sous les yeux (façon de parler), depuis 15 ans, l'exemple de l'ancienne gare de Pacy-sur-Eure. Mais il est vrai que Loudéac est une ville autrement importante ; une solution a donc plus de chances d'y être trouvée.

      Supprimer
    4. Loudéac n'est "que" deux fois plus gros que Passy mais n'a pas de ville comme Evreux à côté. Et est au centre d'une grosse intercommunalité.

      Supprimer
    5. Tiens, c'est curieux ! Je ne sais pourquoi, je m'étais mis dans la tête que Loudéac était beaucoup plus grosse que cela (peut-être parce que vous-même êtes beaucoup plus gros que moi…) : j'aurais dit spontanément dans les quinze ou vingt mille.

      Supprimer
  2. Elle est bien sympa cette gare.
    Ah si j.étais riche lalalilalai ...

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  3. Je verrai bien un héliport ou héliporc, comme ça les casseurs viendraient faire une ZAD qui ferait vivre le petit commerce local qui dans le coin est représenté par 2 cafés restaurants dont un qui fait également tabac et un marchand de vélo pour les zadistes qui ne se déplacent qu'avec ce moyen de locomotion.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.