14 mai 2016

Martine Aubry dans ses œuvres



Le titre de cet article m'a amusé. Elle a dit : recourir au 49.3 est pas acceptable. J'étais sûr de moi mais j'ai quand même vérifie en 10 secondes sur Wikipedia : elle a fait partie de gouvernements qui ont "pratiqué" le 49.3. 

On parle beaucoup de Martine Aubry, ces temps-ci. Et elle m'énerve. A un point où je regrette de n'avoir pas été membre du PS en 2008 pour soutenir Ségolène Royal face à elle. Pour vous dire à quel point je suis en colère. Mais je ne l'aurais même pas fait, bête comme je suis. D'ailleurs, au début de la campagne pour la primaire, je la soutenais plutôt. Vous pouvez lire les archives de mon blog pour vérifier. C'est quand elle a dit en juillet qu'elle voulait augmenter le budget de la culture que j'ai craqué. Ça sera Pépere. Je ne peux pas défendre quelqu'un qui n'a aucun sens politique. 

Dans une récente chronique, BRP nous a rappelé la suite. Dès la fin de la primaire, elle a commencé à foutre la merde. Il y a eu notamment ce désastreux accord avec les verts, en leur donnant un tas de circonscriptions et en obligeant le capitaine de pédalo à tenir des promesses électorales idiotes. Il y a eu les circonscriptions données à ses proches. S'il n'y avait pas eu ces tractations, les frondeurs auraient été 3. Comme la virgule du 49. 

Aujourd'hui, je lisais un article qui disait que les lieutenants de Titine préparaient la candidature d'Anne Hidalgo en 2017.  J'aime bien la dame malgré le fait qu'elle a réussi à me serrer la main sans me regarder alors qu'elle m'avait invité à un pince fesse Parisien pour que les blogueurs la soutiennent, sans m'adresser un mot. 

Tiens ! J'ai serré une fois la main à Ségolène Royal, elle avait été chaleureuse. Elle m'a regardé droit dans les yeux. Je suis tombé sous le charme. Si elle avait su tout ce que j'avais chié sur elle dans mon blog... 

Depuis, j'ai arrêté. 

C'était au meeting de son ex, à Vincennes. Je me doutais de ce qu'il pouvait raconter vu qu'on n'avait pas de wifi. Du coup, quand j'ai vu "Mémère" arriver dans mon coin, je m'étais précipité pour m'associer aux andouilles qui voulaient la toucher. 

Je me demande si Anne Hidalgo est au courant que Titine veut lui donner la présidence. Je ne sais même pas si un jour, elle s'est imaginé avoir une carrière nationale. Déjà, maire de Paris, c'est pas mal et qu'elle a du pain sur la planche avec la région et le grand Paris qui ont viré à droite...

Anne Hidalgo est connu au niveau local et au Kremlin-Bicêtre et autre communes agaçantes (si je puis me permettre de Bérurier). 

Martine Aubry n'a aucun instinct politique. Et elle dit des bêtises. 

Si je ne suis pas plus méchant, c'est parce qu'on parlait récemment d'une copine à elle, avec un copain ami d'enfance de la copine à elle vu qu'elle est né en face du bistro que sa mère tenait à l'époque. Et qui a été virée lors du dernier remaniement, ce qui m'a énervé vu qu'elle en avait chié en faisant le job. Bref. On a donc parlé de Titine au bistro à Loudéac. 

Et la conclusion a été qu'elle n'a aucun sens politique. Qu'elle se taise. 


10 commentaires:

  1. Oui, elle me gonfle aussi. Elle se gonfle d'ailleurs toute seule. Des idées d'archéo-gaucho et pas un seul cheveux blanc. 64 ans et pas un seul cheveux blanc, ça me gonfle aussi. Chez beaucoup de femmes tout est mensonge, même les cheveux... Tu n'es pas obligé de publier ce commentaire soit dit en passant..

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que la parole de Marylise me manque aussi. Je me demande ce qu'elle pense des derniers excès de Dame Martine et de ses amis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais !

      Elle reste très copine avec Titine, ce qui peut faire perdre tout jugement.

      Supprimer
  3. Pour être honnête j'avais choisi Aubry pour les primaires.

    Le sens politique m'importait peu, ce que je souhaitais c'était quelqu'un qui mène la France en prenant soin de compenser les sacrifices demandés aux Français pour les réformes.

    Aujourd'hui je suis totalement décontenancée par l'attitude du ps, mais je dois dire que je n'en n'ai pas la culture puisque je n'y ai adhéré qu'en 2006 pour les présidentielles.

    Finalement je ne comprends que le langage de Ségolène Royal, même si elle varie dans ses décisions, parce que ce sont des choix qui ne me heurtent pas.

    Étant donné que je partage des points de vue de tous les partis, sans que l'un ne prenne le pas sur l'autre, je n'ai qu'une solution, regarder la suite des événements.

    Héléne dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entends par "sens politique" la capacité à faire élire son parti. Le reste ne compte pas. Comme je le dis dans le billet, je me suis rendu compte en juillet 2011 qu'elle avait la capacité à tout perdre.

      Supprimer
  4. pour moi c'est écouter M Aubry qui n'est pas acceptable pour mes pauvres oreilles

    RépondreSupprimer
  5. J'avais aussi serré la main de Ségolène, j'en avais pas débandé pendant 1 mois.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.