26 juin 2016

Le OUI pour NDDL : fait

Je n'ai pas les résultats finaux mais le oui devrait être aux alentours de 60%. 

J'étais contre ce référendum. Il ne me paraissait pas légitime contrairement à celui des Rosbif (Cameron avant annoncé qu'il le ferait s'il était élu, il l'a fait, le sujet concerne tous les Britanniques. Je veux bien concevoir que les arguments étaient foireux mais pas plus qu'à NDDL. J'ai même dit que j'enculais les salamandres, c'est vous dire). (Pauvres bêtes). (Pauvre bite, aussi, remarque, quand on y pense !). (Un peu de sérieux je vous prie). 

D'ailleurs les opposants vont dire qu'il n'était pas légitime et le bordel va continuer jusqu'à ce que les autorités se fâchent. Envoyons l'armée avec des chars Leclerc, les zadistes rigoleront moins. Je recommande néanmoins de ne pas utiliser l'arme atomique. La solution serait justifiée et efficace mais pourrait retarder les travaux de quelques dizaines de milliers d'années. 

Si je recommande au gouvernement d'être maintenant très ferme, je lui recommande aussi de rappeler que la décision de construire cet aéroport a été prise dans le cadre des institutions de la République et que l'opposition bête et musclée est contraire à ses valeurs et, en fin de compte, à la démocratie. 

Vive la République, vive la France, vive l'arrêt des conneries ! 

Une belle victoire du progrès, de ceux qui veulent faire avancer le pays, de ceux qui veulent le développement de la région. 

10 commentaires:

  1. Le seul résultat démocratique qui s'impose est celui des habitants de Notre Dame des landes (non à 75%).
    Le reste n'est qu'une escroquerie.

    RépondreSupprimer
  2. Quand on y connait rien en environnement, on se tait ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as perdu connard. Point.

      Supprimer
    2. Oui justement, qu'il se taise l'anonyme....

      Supprimer
  3. Projet local => Décision locale ! Et qu'on en finisse, putain !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime les sites où l'on s'insulte. Le respect de la pensée d'autrui est une imbécillité. Il faut imposer par la force et, au besoin, par la violence ses idées. Continuez comme ça, c'est dans l'air du temps.Tonton Adolphe avait raison !...

    RépondreSupprimer
  5. Mon cher, lorsqu'on met une phrase entière entre parenthèses, le point final doit être placé à l'intérieur d'icelles et non à l'extérieur.

    Quant à votre aéroport, je continue de m'en contre-pignoler à deux mains.

    RépondreSupprimer
  6. Excellente nouvelle. Les institutions sont respectées, et le peuple de Loire-Atlantique s'est prononcé pour les appuyer. Fin du débat.

    Maintenant, j'attends une sévérité sans précédent contre les zadistes et les délinquants qui cassent depuis trop longtemps.

    Et ceux qui ne sont pas contents des choix des peuples peuvent continuer à gueuler. La démocratie est aussi (malheureusement ?) que les minoritaires qui ne représentent rien et qui sont boudés par les électeurs continuent à hurler (et à traiter les autres de fascistes...)

    RépondreSupprimer
  7. Je sais que vous n'aimez pas H16, mais son billet sur le sujet m'a semblé intéressant… même s'il ne va pas dans votre sens.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.