22 juin 2016

Monotonie politique

Ce matin, les réseaux sociaux gueulaient parce que le gouvernement interdisait la manifestation de demain. Cette après-midi, ils hurlent par ce qu'il a changé d'avis. 

Demain, s'il y a de la casse, ils vont dénoncer le gouvernement qui n'assure pas la sécurité. S'il n'y pas de casse, ils vont crier contre le gouvernement qui a failli interdire la manifestation. 

Voila la photo du parcours de la manif :


Et on trouvera des lascars pour dire que le gouvernement manque d'humour. 

9 commentaires:

  1. Peut être un problème de pilotage aussi... Peut être pas que de la faute de l'opinion et des réseaux sociaux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'est pilotable !

      Au fait, j'ai modifié mon billet depuis ta venue (tu es trop rapide). La nouvelle version te fera rigoler.

      Supprimer
  2. Ah!!!
    Mais il est magnifique ce parcours. C'est pas donné à tout le monde de pouvoir admirer ces parcours musclées 😀
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  3. et si tout simplement on avait placé la barre très haut( interdiction) pour revenir à ce qui était prévu à l'origine : un parcours plus sécure ? C'est comme cela qu'on "négocie" en général...

    Castor

    RépondreSupprimer
  4. Espérons que cette bite n'éjaculera pas de violences diverses et variées....

    RépondreSupprimer
  5. J'espère que les organisateurs auront pensé à la distribution de pain sec (pour nourrir les canards du bassin sur le parcours).

    RépondreSupprimer
  6. Personnellement je ne suis pas d'accord avec le sens de rotation du cortège

    RépondreSupprimer
  7. La capote anglaise rouge, c'est pour éviter la contagion de la manif au reste de la société ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.