01 juin 2016

Racisme ordinaire et Benzema thématique

Tous les blogueurs font à l'occasion un billet avec pour titre "racisme ordinaire". Moi-même c'est le deuxième en deux jours mais, notons bien, le premier du mois. C'est parce que l'utilisation du mot "racisme" à toutes les sauces me fatigue. L'affaire Benzema est à ce sujet passionnantes (à ce sujet seulement). 

Les antiracistes disent qu'il a été exclu de l'équipe de France pour racisme et lui même en ajoute. Les réactions sont intéressantes. Je vais en citer deux. 

Jamel Debbouze, d'abord. Il est dans son rôle de protecteur des jeunes des banlieues. Je crois qu'il faut qu'il arrête, on joue sur ce racisme anti jeunes des banlieues depuis plus de trente ans. Comme si les jeunes des banlieues n'étaient pas aussi racistes. Comme si les jeunes des banlieues étaient tous beurs ou blacks. Comme si en gagnant des millions d'euros, on pouvait oser penser représenter les jeunes des banlieues. Comme si ces trente ans avaient permis de faire reculer le racisme et le Front National. 

Parfois, il faut faire un constat d'échec. 

Benoit Hamon, ensuite. Je suis assez d'accord avec lui : le racisme continue à monter en France. Mais il dit des bêtises. L'éviction de Benzema ne vient pas du racisme et ne provoque pas de racisme. 

Il ne serait pas originaire du même coin que Debbouze, lui ? Il aurait donc oublié, lui aussi, de faire un constat d'échec. 

Il y en a un qui n'a pas publié, lui. C'est Dominique Sopo, le président de SOS Racisme. Je connais des Lyonnais qui m'accusent d'être opposé à cette association alors que je n'ai fait que bloquer son Community Manager dans Twitter parce qu'il me cassait les couilles. 

Je suis donc heureux de partager l'opinion de Dominique Sopo, par ailleurs auteur de l'ouvrage "la gauche et l'antiracisme". Lisez ses propos :
http://www.directmatin.fr/france/2016-06-01/le-president-de-sos-racisme-sen-prend-aussi-benzema-730880

Je vais en ajouter une couche : braves gens, arrêtez d'assimiler et tout au racisme. Et si vous assimilez "jeunes des banlieues" (ou "footballeur quasi délinquant") à une origine ethnique, vous faites le jeu que vous prétendez être celui du Front National. D'ailleurs, j'imagine très bien Didier Goux, votre ennemi à tous mais ami à moi expliquer qu'il faut que je me sorte les doigts du cul pour me pousser dans le cerveau par le nez l'idée que les jeunes des banlieues sont bien des arabes et des noirs. 

Vous l'aurez voulu et vous faites fausse route. D'autant que le Goux nauséabond sera d'accord avec moi : il faut arrêter de mettre le racisme à toutes les sauces. 

Sauf que ça permet de rigoler dans les blogs. Il sera d'accord. Nous partageons des idées nauséabondes ce qui ne l'autorise pas à me sortir les doigts du cul pour me les mettre dans le nez. 

Vive Sopo. Vive Debbouze. Hamon un peu moins et Benzema tranquille. 

13 commentaires:

  1. (à ce sujet seulement).

    ben alors pourquoi mettre un"s" à "passionnante" ?

    RépondreSupprimer
  2. le racisme continue à monter en France

    Moins que la Seine toutefois.

    RépondreSupprimer
  3. Eh oh "racisme ordinaire", j'en ai écrit pas mal aussi des billets avec ce titre
    (mais hier soir tu fus brillamment inspiré : tu restes encore un maître ^__^)

    Sinon Debouzze a dit une énormité. Il ne rend pas service à ceux qu'il prétend défendre en se rabaissant aussi bas. Il est comme ceux qui prétendent combattre le racisme en l'alimentant. Il n'est pas obligé de se rabaisser à un niveau aussi bas.
    Et Hamon a finalement raison : le racisme monte en France. Tous les racismes.

    (et pour finir cela ne me fait quand même pas rire ce climat détestable et puant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas répondre sur Debbouze, je l'ai fait chez toi et un peu ici. Hamon a raison : tous mes racisme. Quant à mon billet d'hier, c'était un cas particulier.

      Supprimer
    2. C'était un billet sympa

      Sinon on discute sur les marges pour discuter. Sur le reste et la majorité, j'ai plutôt l'impression qu'on est d'accord.

      Supprimer
    3. Oui. On est d'accord. J'ai pensé à toi aujourd'hui quand j'ai vu que Baroin soutenait Sarko. Ça m'a fait rire (pas pour toi). On en reparlera lors d'un prochain billet.

      Supprimer
  4. Baroin/Sarko,
    Apparu/Juppé,
    Pas de quoi se déplacer au second tour...
    sauf...
    C'est encore loin tout ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel rapport avec ce billet (à la limite le suivant, ce qui montre que tu es vraiment con et fais n'importe quoi).

      Supprimer
    2. Ou que j'anticipe...
      Mais qui a parlé de Baroin au fait ?

      Supprimer
    3. Tu peux aller chier. Je papote en commentaire avec un pote. Tu n'as pas à t'en mêler, au nom du savoir vivre.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.