05 août 2016

Actualité et religion

La probable nomination de Jean-Pierre Chevènement à la tête de la fondation pour l’islam, je m’en fous.  Il me parait un peu âgé pour occuper une nouvelle fonction mais a néanmoins la stature requise. Par contre, je n’aime pas l’argument de ceux qui disent qu’on ne peut pas mettre un non musulman à la tête d’un tel truc avec une mauvaise foi incroyable. Il ne s’agit pas d’être une éminence religieuse mais de remonter un truc qui existe depuis dix ans pour que les musulmans puissent bosser ensemble. Quelqu’un de neutre ne pourrait pas faire de mal.

 

Néanmoins, je suis contre ce machin, créé alors que Nicolas Sarkozy était ministre de l’intérieur. L’Etat n’a pas à s’occuper des religions. La séparation et tout ça…

 

Un aparté. Je n’aime pas non plus la polémique autour du financement des lieux de culte. L’Etat et les collectivités territoriales n’ont pas à financer la construction de lieux de culte mais ils ont aussi pour rôle d’entretenir le patrimoine historique de notre pays quand le privé ne peut pas le faire.

 

Tant qu’on est à parler de musulmaneries, venons-en à cette journée burkini dans un parc aquatique. Je m’en fous aussi, je dois dire. Certes ! Je n’aime pas ces tenues religieuses stigmatisant les femmes et tout ça. Je suis donc presque opposé à ce machin (et aux parcs aquatique, d’ailleurs, sauf s’il y a une buvette). Par contre, je n’aime pas l’argument de ceux qui disent qu’on ne peut pas privatiser un lieu public pour une telle opération. Les équipements publics ne sont pas là pour être réservés à longueur d’année à un certains public mais aussi à être utilisés pour des opérations privées, comme quand vous réservez une salle municipale pour un mariage. 

 

Et il ne s’agit pas d’adapter les horaires des piscines pour avoir des heures réservées aux femmes tout au long de l’année, mais d’une opération ponctuelle. On s’en fout, donc.

 

Changeons de religion et passons aux catholiques avec cette histoire d’évacuation de Sainte-Rita. Je m’en fous toujours. Ce sont les propriétaires de l’église qui ont demandé son évacuation et la justice française a accepté. Arrêtons un peu de critiquer cette méchante gauche socialiste au gouvernement. Elle n’y est pour rien. Par contre, je n’aime pas l’argument des réacs qui disent que les occupants de l’église sont des vrais catholiques. Il ne change rien. Même si le taulier de la boutique ne l’était pas officiellement, je ne doute pas de la sincérité des ouailles. 

 

Ils n’avaient qu’à payer leur loyer, le proprio n’aurait alors pas décidé de vendre.  Nous en revenons au financement des lieux de culte. Cette église était moche et n’avait rien d’un monument historique, n’a rien à foutre dans notre patrimoine. Basta…

 

Un peu de sérieux. La droite catholique est évidement ridicule sur ce cas mais à gauche, prenons un peu de recul. On se réjouit de l’expulsion de chrétiens mais on aurait crié au loup si des musulmans avaient été jetés d’un lieu de culte qu’ils occupaient illégalement. D’ailleurs, on se réjouit de l’expulsion d’une zone occupée illégalement par des réacs et on pleure quand on expulse « les zadistes de gauche » (ceux qui défendent des propriétaires pour lutter contre l’Etat, on croît rêver).

 

Quoi de neuf, sinon ? Ah ! Un jeune de 19 ans a encore été pendu en Iran parce qu’il était homosexuel. On reste malheureusement dans le domaine de la religion.

 

2 commentaires:

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.