02 août 2016

Sarkozy, Trump, Poutine...

On va être obligés de défendre Erdogan. Je viens de réaliser que les trois lascars en titre de ce billet pourraient devenir les chefs de trois grandes démocraties mondiales et forces militaires. 

C'est un cauchemar. J'ai peur. 

Une solution ? Boire pour oublier et assuré la promotion des chefs d'États de droite d'Allemagne et d'Angleterre, par exemple, même si j'y suis opposé, qui ne joueront pas au jeu de celui qui a la plus grosse bite. 

1 commentaire:

  1. sans oublier Xi Ping, "patron " de la première puissance militaire mondiale...

    Castor

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.